Simone Veil rejoint les "Immortels" de l'Académie Française

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 13H39, publié le 19/03/2010 à 09H19
Simone Veil rejoint les "Immortels" de l'Académie Française

Simone Veil rejoint les "Immortels" de l'Académie Française

© Culturebox

Ancienne ministre et ex-présidente du Parlement européen, Simone Veil  82 ans, a fait son entrée à l'Académie Française le 18 mars 2010. Elle occupe désormais le 13ème fauteuil qui fut celui de Racine.                                      

Cette féministe inflexible, rescapée des camps de la mort, est de tous les combats depuis plus d'un demi-siècle : de la mémoire de la Shoah à la condition des femmes, en passant par la construction européenne. Elle a porté son engagement en politique, mais aussi sur le terrain des lettres même si elle reconnaît elle-même "n'avoir aucune prétention littéraire", s'étonnant d'être conviée au sein du "temple de la langue française".
En 2007, celle qui exerce en tant que présidente d'honneur de la Fondation pour la mémoire de la Shoah publie son autobiographie : "Une Vie" (chez Stock). Elle y raconte son engagement féministe, ses convictions athéistes, mais surtout l'atrocité des camps et une vie qu'il faut reconstruire.
Simone Veil est également, l'auteur entre autres de "Les hommes aussi s'en souviennent", paru en 2004 (Stock) dans lequel elle revient sur son projet de loi contesté sur l'interruption volontaire de grossesse en 1974. Elle a rédigé la préface d'un album jeunesse : "Les Orphelines de Normandie" (éditions Circonflexe) sur le sort de plusieurs fillettes qui doivent fuir leur orphelinat en plein débarquement allié en juin 1944.


Voir aussi sur Culturebox

- les vidéos exposition, théâtre ou littérature concernant la Shoah
- les vidéos avec l'écrivain Jean d'Ormesson
- Erik Orsenna dans l'émission Un livre un jour

A lire sur france3.fr Simone Veil à l'Académie française