144 p. - 13 ,90 €

«Cela fera bientôt onze ans que notre fille est morte, mais je crois qu'elle aurait aimé mon idée, qu'elle aurait été fière de moi. Cette pensée en a amené une autre, j'ai allumé mon ordinateur et j'ai su alors que je devais écrire le récit de ces journées au gré de ma mémoire, en oubliant la chronologie officielle. Pour honorer ces onze athlètes dont on n'ose même pas rappeler les noms publiquement par peur de gâcher la fête ; mais aussi pour ramener à la lumière un homme dont je n'ai jamais parlé à personne, un homme qui a disparu avec les onze cercueils aussi sûrement que s'il avait été tué lui aussi sur le tarmac de Fürstenfeldbruck. Cet homme s'appelait Sam Cole.» Septembre
Mettre en avant le livre: