Valentine Goby reçoit le Prix des Libraires pour "Kinderzimmer"

Par @Culturebox
Mis à jour le 17/03/2014 à 18H51, publié le 17/03/2014 à 18H48
Valentine Goby en septembre 2013 à Nancy pour "Le Livre sur la Place"

Valentine Goby en septembre 2013 à Nancy pour "Le Livre sur la Place"

© PHOTOPQR/L''EST REPUBLICAIN

Le Prix des Libraires, qui fête ses 60 ans, a été décerné lundi à Valentine Goby pour son livre "Kinderzimmer" (Actes Sud), roman coup de poing qui entraîne le lecteur dans la maternité du camp nazi de Ravensbrück.

Paru en août 2013, ce roman met en scène une jeune résistante française, enceinte à son arrivée à Ravensbrück en 1944. Elle subit la détresse de la déportation, puis de la séparation d'avec son enfant, confiné dans un pavillon où elle se rend pour l'allaiter. Dans ce camp où règnent la dureté et la mort, l'angoisse des autres mères, la violence et la faim, les solidarités spontanées et l'amitié se manifestent avec autant d'intensité que celle des traitements démentiels.

Avec son écriture épurée et puissante, Valentine Goby, née à Grasse en 1974 et auteure d'une trentaine de livres, réussit à faire émerger la lumière au milieu de cette tragédie. La romancière a également publié en janvier "La fille surexposée" (Alma).

Fondé en 1955, par des membres de la Fédération française des syndicats de libraires, le Prix des Libraires est décerné depuis cette époque par l'ensemble de la profession. Fidèle à l'esprit de ses fondateurs, le jury sélectionne des auteurs francophones qui n'ont pas encore obtenu de récompenses littéraires majeures au moment du prix. Il a ainsi distingué au fil des années Patrick Modiano, Christiane Singer, Marc Dugain ou encore Fred Vargas.