Le physicien Etienne Klein: "deux livres ont marqué une bifurcation dans ma vie"

Par @LaurenceHouot Journaliste, responsable de la rubrique Livres de Culturebox
Mis à jour le 22/03/2014 à 10H52, publié le 21/03/2014 à 18H50
Etienne Klein, physicien et philosophe au salon du livre 2014

Etienne Klein, physicien et philosophe au salon du livre 2014

© Laurence Houot / Culturebox

Le salon du livre 2014 invite des personnalités à dire quels sont les livres qui ont changé leur vie. Etienne Klein, physicien et philosophe, en compte deux : "Patience dans l'azur", d'Hubert Reeves et "A la recherche du réel" de Bernard D'Espagnat. Deux livres qui parlent de physique et de bien d'autres choses encore...

Pendant que d'autres se noyaient à l'adolescence dans la "Recherche" de Proust (comme Edith Cresson), Etienne Klein, pas encore physicien mais déjà un peu philosophe, découvrait avec stupeur en lisant Hubert Reeves que ses livres de sciences de terminale étaient dépassés. "J'étais en terminale, en 1976, quand j'ai découvert en lisant "Patience dans l'azur" que les chercheurs découvraient des choses qui n'étaient pas encore dans mes livres de cours, et que donc les scientifiques contribuaient aussi à déconstruire nos croyances", explique Etienne Klein.

"Les livres m'accompagnent depuis toujours"
 
Ce brillant physicien, spécialisé dans la physique des particules, spécialiste de la question du temps en physique, directeur de recherche au CEA et docteur en philosophie des sciences (on s'arrêtera là mais la liste est longue…) aime les livres. "Je suis un grand lecteur. Les livres m'accompagnent depuis toujours", confie-t-il sur la Scène des auteurs au salon du livre.

"Le deuxième livre qui a changé ma vie, c'est "A la recherche du réel", de Bernard D'Espagnat, que j'ai lu en 1979, un livre qui parlait de la physique quantique et de son interprétation." Etienne Klein se lance alors dans le récit d'une polémique qui opposa en son temps Albert Einstein et Niels Bohr, et une intuition de ce dernier, qui était que le réel n'avait pas les propriétés que la physique classique lui attribuait. "Ce livre m'a fait comprendre ce que Merleau-Ponti appelait  des découvertes philosophiques négatives, à savoir que les découvertes scientifiques viennent éclairer, voire contraindre les réponses qu'on apporte à des questions philosophiques".

Le pouvoir des livres
 
Vous suivez? Bon ce n'est pas grave... Ce qu'on a bien compris, en écoutant Etienne Klein et son enthousiasme à parler des livres qui ont changé sa vie, c'est que les livres ont un extraordinaire pouvoir de révélation et pour ceux qui voudraient en savoir plus sur la physique quantique et le boson x, on peut lire les nombreux livres d'Etienne Klein, et notamment le dernier, "En cherchant Majorana, le physicien absolu", qui raconte la vie d'un savant disparu en mer à l'âge de 31 ans, "un prodige", nous dit Etienne Klein, et il sait de quoi il parle.

Vous aussi dites quel livre a changé votre vie sur le Tumblr mis en place par le salon du livre

Les livres qui ont changé la vie d'Etienne Klein :
Patience dans l'azur Hubert Reeves (Point Seuil)
À la recherche du réel - Le regard d’un physicien Bernard D'Espagnat (Gauthier-Villars, 1979 réédition Pocket, 1991)

Quelques livres d'Etienne Klein :
Il était sept fois la révolution, Albert Einstein et les autres, Etienne Klein (Flammarion 2005).
En cherchant Majorana, le physicien absolu Etienne Klein (Editions des Equateurs, 2013)
Anagrammes renversantes, ou le sens caché du monde, Etienne Klein en collaboration avec Jacques Perry-Salkow (Flammarion, 2011 et 2013)