Un projet de parc d'attraction aérien consacré au Petit Prince en Alsace

Par @LaurenceHouot Journaliste, responsable de la rubrique Livres de Culturebox
Mis à jour le 09/12/2013 à 13H16, publié le 09/12/2013 à 12H13
Le Petit Prince, Saint-Exupéry 

Le Petit Prince, Saint-Exupéry 

© Saint-Exupéry

Un parc d'attraction d'un nouveau genre, consacré au Petit Prince, est en projet dans le sud de l'Alsace. L'exploitant, la société Aérogroupe, fait déjà voler 500 000 personnes par an dans le monde entier.

"Nous voulons faire décoller les gens", explique le président d’Aérogroupe, Jérôme Giacomoni dans une interview à Park World Online, une publication (en anglais) spécialisée sur les parcs de loisirs. Ce nouveau parc sera installé sur le site du Bioscope consacré à l'environnement, fermé depuis l'an dernier.

Petit Prince dans les airs

Des nouveaux décors puisés dans l'univers du Petit Prince, deux ballons géants et un aérobar identique à celui du Futuroscope évoqueront les étoiles visitées par le Petit Prince. Des films consacrés au héros de Saint Exupéry et à l'aérospatiale seront projetés dans les salles de cinéma.

Le parc accueuillera des espaces dédiés aux animaux : une ferme de papillons, un spectacle mettant en scène des renards, et un troupeau de moutons.

Le parc cible plutôt le jeune public, les familles avec des enfants de 2 à 14 ans. Parc à thème, Il sera plus proche du Puy-du-Fou ou du Futuroscope que d'un parc d'attraction traditionnel.

Pour remplacer le Bioscope

Les collectivités locales, propriétaires des lieux, avaient déjà investi 40 millions d'euros. Ils y ajoutent 10 millions pour relancer le projet, précise Le Figaro. Les élus espèrent que ce nouveau parc aura plus de succès que le Bioscope, exploité par la Compagnie des Alpes.

"Installer un ballon captif en Alsace a beaucoup d’intérêt car les vues de la haut vont être splendides. Sur votre droite, vous avez les Vosges, sur votre gauche la Forêt Noire en Allemagne, devant vous la plaine et derrière vous les Alpes ! C’est comme si vous étiez entouré de montagnes et que le ballon soit le seul moyen de toutes les voir en même temps, comme sur Google Maps !", souligne Jérôme Giacomoni.

L'ouverture du parc est prévue au printemps 2014.