Un Français sur cinq avoue avoir déjà écrit un manuscrit

Par Laurence Houot @LaurenceHouot Journaliste, responsable de la rubrique Livres de Culturebox
Publié le 14/02/2013 à 14H11
17% des Français ont déjà écrit un manuscrit

17% des Français ont déjà écrit un manuscrit

© Fredrik Von Erichsen /MAXPPP

Les Français aiment écrire… et passent à l'acte : une étude réalisée par l'institut IFOP pour le site MonBestSeller.com, auprès de 1051 personnes de 15 ans et plus en France, révèle que 17 % des Français ont déjà écrit un manuscrit, et 24 % d'entre eux ont eu envie de le publier.

Parmi les personnes interrogées qui ont écrit roman, nouvelles ou poésies, on trouve une bonne proportion d'aspirants écrivains chez les plus jeunes (28% chez les 15/24 ans disent avoir déjà écrit un manuscrit). Entre 35 et 49 ans le chiffre diminue fortement (11%), et les personnes âgées de plus de 65 ans taquinent elles aussi volontiers la plume (17%). A noter également : les femmes écrivent plus que les hommes, et les parisiens plus que les provinciaux. 

Publier sur Internet

S'ils sont nombreux à écrire, peu d'écrivains postulants osent frapper à la porte des éditeurs. 91% de ceux qui ont écrit n'envoient pas leur manuscrit. En revanche, 58% d'entre eux seraient prêts à publier sur internet. 27 % de l'ensemble des personnes interrogées considèrent qu'Internet serait une solution au cas où aucun éditeur n'accepterait le livre. Au total, 45 % des gens restent "trop attachés au format papier". Un chiffre à peu près identique parmi les personnes disposant d'un manuscrit, puisque 42 % d'entre elles affirment être attachées au papier.  

Le site monBestSeller.com propose aux auteurs qui n'ont pas été publiés de mettre en avant leurs écrits, et aux internautes le soin de juger de leurs textes. En France, plus de 65000 livres sont édités chaque année (67.278 titres en 2010). Le roman reste le roi des livres puisqu'il représente un quart du marché du livre, loin devant les essais, les ouvrages scolaires ou même la jeunesse. De quoi espérer pour les milliers d'écrivains anonymes qui rêvent d'être un jour publiés.