Festival "Paris en toutes lettres" : la littérature s'invite à Paris dans des lieux où on ne l'attend pas

Par @LaurenceHouot Journaliste, responsable de la rubrique Livres de Culturebox
Publié le 10/11/2015 à 18H27
Affiche de "Paris en toutes lettres"

Affiche de "Paris en toutes lettres"

Du 11 au 22 novembre, la littérature s'invite dans des lieux inattendus et se marie avec les autres arts. La 6e édition de "Paris en toutes lettres" propose des lectures, des concerts, des rencontres, des performances, à la Maison de la Poésie et dans une quinzaine de lieux de la capitale.

Ecouter une lecture de "Victor Hugo vient de mourir", de Judith Perrignon par Nicolas Martel dans les Tours de Notre-Dame, rencontrer Tobie Nathan à l'institut du Monde Arabe, écouter une lecture musicale avec Sonia Wieder-Atherton et André Markowicz au Carreau du Temple, entendre du Calaferte lu par  Virginie Despentes accompagnée par le groupe Zerb à la Maison de la poésie, assister à un "concert secret" de Rodolphe Burger aux Archives nationales, ou à une lecture dessinée avec Charles Barbarian et Lisa Mandel à la Maison de la Poésie, ou encore "La vie devant soi" de Romain Gary dans une lecture musicale par Camélia Jordana … Le programme de "Paris en toutes lettres" a de quoi allécher tous les amoureux curieux de littérature, de musique ou toute forme d'arts.

"Paris en toutes lettres est fondé sur les hybridations entre les genres littéraires et les formes artistiques ainsi que sur les résonances entre la géographie parisienne et sa vie littéraire", explique Olivier Chaudenson, directeur de la Maison de la Poésie-Scène Littéraire pour présenter ce festival qui se déploie à partir de la Maison de la poésie vers une quinziane de lieux parisiens : la Gaîté lyrique, le Musée de la chasse et de la Nature, la Maison Victor Hugo, les Tours de Notre-Dame…

Roland Barthes en ouverture, un bal littéraire en clôture

Le festival s'ouvre demain mercredi 11 novembre avec "Cent Barthes", Soirée de clôture du centenaire de Roland Barthes. Dialogues, projections, conversations, musique, à partager avec Antoine de Baecques, Rodolphe Burger, Philippe Sollers.

Le 21 novembre, veille de sa clôture, le festival "Paris en toutes lettres" propose son bal littéraire. Le principe : cinq auteurs se réunissent pour constituer une playlist. Ils écrivent ensuite une histoire commune en se répartissant les épisodes, "textes courts dont chaque fin doit énoncer le titre de l’un des morceaux choisis"

Le soir, ce sont les spectateurs qui lisent plusieurs voix ce texte unique  écrit à dix mains pendant que les spectateurs écoutent et dansent… S'y collent cette année, Samuel Gallet, Alexandra Badea, Pauline Peyrade, Guillaume Poix & Eddy Pallaro avec les images et l’installation super8 d'Olivier Lubeck.

Tout le programme du Festival Paris en toutes lettres
Du 11 au 22 novembre 2015, Maison de la poésie et Hors les murs