Les délibérations du Prix Roman France Télévisions

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 13H39, publié le 15/11/2010 à 14H51
Les délibérations du Prix Roman France Télévisions

Les délibérations du Prix Roman France Télévisions

© Culturebox

Le Prix Roman France Télévisions 2010 a été décerné par un jury composé de 21 lecteurs et remis par le Président Rémy Pflimlin., le vendredi 5 novembre 2010, au siège de France Télévisions, à Paris.

C'est un jury de vingt et un téléspectateurs venus de Belgique et de la France métropolitaine et d'Outre-Mer qui a décerné le Prix Roman France Télévisions à  Jérôme Ferrari pour son livre "Où j'ai laissé mon âme", chez Actes Sud. Et ce après plus de 2 heures de délibérations intenses, passionnées et généreuses

Dans un premier temps, six livres avaient été sélectionnés par un premier jury présidé par Olivier Barrot (Un livre un jour et Un livre toujours), et composé des animateurs et journalistes " spécialistes " de la littérature de France 2, France 3, France 5 et France ô : Laure Adler (Tropismes), Monique Atlan (Dans quelle éta-gère...), François Busnel (La Grande Librairie), Guillaume Durand (Face aux français), Franz-Olivier Giesbert (Semaine critique), Olivia de Lamberterie (Mots dans Télématin), Bruno Le Dref (rédacteur en chef culture des JT de France 2), Philippe Lefait (Des mots de minuit), Daniel Picouly (Café Picouly), Frédéric Taddeï (Ce soir (ou jamais !), Christian Tortel (l'actualité littéraire des JT de France ô), et rejoins cette année par Patrick Hesters (rédacteur en chef culture des JT de France 3) :

La fille de son père, Anne Berest (Seuil)
On ne peut plus dormir tranquille quand on a une fois ouvert les yeux, Robert Bober (P.O.L)
L'insomnie des étoiles, Marc Dugain (Gallimard)
Nagasaki, Eric Faye (Stock)
Où j'ai laissé mon âme, Jérôme Ferrari (Actes Sud)
Le livre du fils, Claude Louis-Combet (José Corti)

Ce lauréat a obtenu au 3 ème tour de scrutin 12 voix contre 6 à Eric Faye pour " Nagasaki " et 3 voix à Robert Bober pour " On ne peut plus dormir tranquille quand on a une fois ouvert les yeux ".