La famille Calmann-Lévy "surprise" par la publication d'un livre érotique

Par @Culturebox
Publié le 19/05/2016 à 14H17
"Mon cher stagiaire", Anouk Laclos, détails de la couverture 

"Mon cher stagiaire", Anouk Laclos, détails de la couverture 

© Calmann-Lévy

La famille Calmann-Lévy, actionnaire minoritaire de la maison d'édition éponyme, a exprimé sa surprise après l'annonce de la publication d'un livre érotique chez l'éditeur historique de Balzac, Flaubert ou encore Victor Hugo.

"Orientation éditoriale licencieuse impulsée par Hachette Livre"

"Précurseurs dans de nombreux genres littéraires et inventeurs du livre à prix réduit, les deux frères Michel et Calmann Lévy ont été des éditeurs ouverts, engagés, indépendants, et n'ont jamais hésité à prendre des risques sur le plan éditorial. Ceci étant, jamais le genre érotique in vivo, qui fait actuellement florès dans une partie du monde de l'édition, n'avait été envisagé par cette illustre maison, qui a édité les plus grands auteurs généralement vêtus d'une belle plume", a affirmé Christopher Calmann-Lévy, un des deux administrateurs familiaux de la maison, dans un communiqué transmis à l'AFP.

"En tout état de cause, la famille Calmann-Lévy ne peut que s'interroger sur l'orientation éditoriale licencieuse impulsée par le groupe Hachette Livre chez Calmann-Lévy", a ajouté M. Calmann-Lévy. "Force est de constater qu'Hachette Livre (groupe Lagardère), avec notamment le succès de 'Cinquante nuances de Grey' publié par sa filiale Lattès, souhaite exploiter commercialement ce segment jusqu'à le mettre à nu", a regretté le représentant de la famille Calmann-Lévy.

"Il est à noter que si Hachette Livre (...) avait une gestion plus appropriée de cette belle maison d'édition et respectait un peu plus son histoire, son identité et la famille toujours présente au capital, il aurait été certainement possible de faire l'économie d'une telle publication érotique plus en phase avec l'image des Editions Lattès ou des éditions Grasset (propriétés d'Hachette Livre) qu'avec celle des éditions Calmann-Lévy", a-t-il insisté.

"Première production littéraire érotique 100% made in France"

La maison Calmann-Lévy est une filiale du groupe Hachette Livre (groupe Lagardère). La famille Calmann-Lévy représentée au conseil d'administration par Christopher Calmann-Lévy et Christian Drouin détient 15% de la maison d'édition.

Signé Anouk Laclos, un pseudonyme, ce livre, "Mon cher stagiaire", à paraître le 1er juin, est présenté par l'éditeur comme "la première production littéraire érotique 100% made in France où les rôles habituellement dévolus aux hommes basculent enfin". Il raconte l'initiation "aux plaisirs à la française" d'un jeune étudiant américain, âgé de 21 ans, stagiaire dans une entreprise de champagnes. Son initiatrice sera sa patronne, "une pétillante quadra", veuve éplorée mais tout aussi délurée. Calmann-Lévy, qui a également édité Lamartine et Stendhal, a prévu une campagne de publicité à la radio et un jeu sur Facebook pour soutenir le premier livre érotique de son catalogue.