Diaporama 21 photos
Par Laurence Houot-Remy @Culturebox

L'histoire des premiers Chinois au Canada en images

Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 10/11/2011 à 10H15
  • See Shu Goong. Portrait d'un homme avec parapluie. Canada 1900
    01 /21
    See Shu Goong. Portrait d'un homme avec parapluie. Canada 1900
    Surpopulation, pénurie de terres agricoles, troubles politiques en Chine ont conduit à l'immigration de nombreux jeunes hommes chinois originaires d'une petite région au sud du pays, près du port de Guangzhou dans la province de Guangdong.
    © Bibliothèque et Archives Canada
  • Orpailleur chinois. Rivière Fraser, vers 1875.
    02 /21
    Orpailleur chinois. Rivière Fraser, vers 1875.
    La découverte de l'or en 1858 dans la région du fleuve Fraser attira de nombreux Chinois en Colombie Britanique. Cet eldorado était connu en Chine sous le nom de "Montagne d'or".
    © Bibliothèque et Archives Canada / PA-125990
  • Enfants des premiers immigrés venus au Canada pour chercher de l'or, Barkerville
    03 /21
    Enfants des premiers immigrés venus au Canada pour chercher de l'or, Barkerville
    Enfants des premiers immigrés venus au Canada pour chercher de l'or, Barkerville
    © DR
  • Travailleurs chinois sur le chantier du C.P.R. (Canadian Pacific Railway), 1844
    04 /21
    Travailleurs chinois sur le chantier du C.P.R. (Canadian Pacific Railway), 1844
    Attirés par l'or, la plupart des Chinois se retrouvaient en réalité embauchés dans des conditions très dures sur le chantier de construction du chemin de fer canadien.
    © Ernest Brown / Bibliothèque et Archives Canada / C-006686B
  • Ouvriers chinois, Camp Petawawa, 1917
    05 /21
    Ouvriers chinois, Camp Petawawa, 1917
    Moins bien payés que les autres, les ouvriers chinois se voyaient confier les tâches les plus dures et les plus dangereuses.
    © Bibliothèque et Archives Canada
  • Camp de travailleurs pour le Chemin de fer du Canadien Pacifique, Kamloops en 1886
    06 /21
    Camp de travailleurs pour le Chemin de fer du Canadien Pacifique, Kamloops en 1886
    Source : gouvernement canadien.
    © Bibliothèque et Archives Canada
  • 1917 , Camp Petawawa, Ontario
    07 /21
    1917 , Camp Petawawa, Ontario
    1917 , Camp Petawawa, Ontario © Bibliothèque et Archives Canada
  • Un groupe d'ouvriers du Canadian Pacific Railway
    08 /21
    Un groupe d'ouvriers du Canadian Pacific Railway
    Un groupe d'ouvriers du Canadian Pacific Railway
    © DR
  • Immigrants chinois faisant de l'exercice physique à High Park, Toronto, Ontario, le 8 juin 1919
    09 /21
    Immigrants chinois faisant de l'exercice physique à High Park, Toronto, Ontario, le 8 juin 1919
    Immigrants chinois faisant de l'exercice physique à High Park, Toronto, Ontario, le 8 juin 1919
    © Bibliothèque et Archives Canada
  • Marchand chinois Sing Lee, C.-B vers 1904
    10 /21
    Marchand chinois Sing Lee, C.-B vers 1904
    Les immigrés chinois devenaient commerçants. Beaucoup d'entre eux ouvrirent notamment des blanchisseries. A droite, une facture de la blanchisserie Hop Lee à Peterborough, en Ontario, vers 1910-1911
    © Bibliothèque et Archives Canada
  • 20 photographies d'une page d'album Positif - Papier - Argent - papier salé -albumine Albums, 1913
    11 /21
    20 photographies d'une page d'album Positif - Papier - Argent - papier salé -albumine Albums, 1913
    20 photographies d'une page d'album Positif - Papier - Argent - papier salé -albumine Albums, 1913
    © Studio Topley / Bibliothèque et Archives Canada / e008445412
  • Des citoyens de Chinatown, Vancouver
    12 /21
    Des citoyens de Chinatown, Vancouver
    Des citoyens de Chinatown, Vancouver © DR
  • Funérailles
    13 /21
    Funérailles
    Les Chinois ont importé leurs rites funéraires au Canada
    © DR
  • Trois générations de la famille Kow. Victoria, 1905
    14 /21
    Trois générations de la famille Kow. Victoria, 1905
    Trois générations de la famille Kow. Victoria, 1905 © DR
  • Les Chinois ne sont plus les bienvenus
    15 /21
    Les Chinois ne sont plus les bienvenus
    Dès la fin de la construction du Chemin de fer Canadien Pacifique en 1885, le Canada commença à prendre des mesures pour freiner l'immigration chinoise. A gauche, lettre à M.H. Gault, député fédéral présentant une résolution condamnant l'immigration chinoise en Colombie-Britannique, novembre 1886  
    © Gouvernement canadien
  • Caricature publiée dans le «Canadian Illustrated News», 1879
    16 /21
    Caricature publiée dans le «Canadian Illustrated News», 1879
    Titre de la caricature : « Le sauvage chinois en Colombie-Britannique »  
    © Bibliothèque et Archives Canada
  • Certificat de la taxe d'entrée sur le territoire canadien. 1913 et 1922
    17 /21
    Certificat de la taxe d'entrée sur le territoire canadien. 1913 et 1922
    Le gouvernement instaura une taxe d'entrée sur le territoire pour les immigrants chinois à partir de 1886. Cette taxe passa de 55 $ en 1886 à 100 $ en 1900 et à 500 $ en 1903. Cette taxe représentait une somme qui s'élèverait aujourd'hui à 100 000 $.
    © DR/ gouvernement canadien
  • Loi sur l'immigration chinoise de 1923
    18 /21
    Loi sur l'immigration chinoise de 1923
    Les mesures d'augmentation de la taxe d'entrée n'ayant aucun effet sur l'immigration chinoise, une loi sur l'immigration est votée en 1923, qui interdit strictement l'immigration chinoise. Cette loi a stoppé l'arrivée des Chinois au Canada pendant plus de 20 ans. Elle fut abrogée en en 1947.
    © Canadiana.org. Reproduction autorisée par Canadiana.org. nlc-15457
  • Cinq soldats canadien-chinois. Commandement d'Asie du Sud-Est, 1945
    19 /21
    Cinq soldats canadien-chinois. Commandement d'Asie du Sud-Est, 1945
    Ces soldats ont servi comme combattants guérillero dans l'armée canadienne en Asie. Leur patriotisme fit évoluer la situation des immigrés chinois au Canada. En 1947 la loi sur l'immigration de 1923 fut abrogée et en 1950 ils obtinrent le droit de vote.
    © Gouvernement canadien/Bibliothèque et Archives Canada
  • Enfants chinois jouant au basketball dans le quartier chinois de Vancouver, C.-B. Novembre 1951
    20 /21
    Enfants chinois jouant au basketball dans le quartier chinois de Vancouver, C.-B. Novembre 1951
    Enfants chinois jouant au basketball dans le quartier chinois de Vancouver, C.-B. Novembre 1951 © Gouvernement canadien/Bibliothèque et Archives Canada
  • Diaolou et villages de Kaiping
    21 /21
    Diaolou et villages de Kaiping
    Les emmigrés chinois au Canada avaient fait construire au pays ces maisons hautes et fortifiées, symbole d’une fusion des formes structurelles et décoratives chinoises et occidentales. Les maisons "Diaolou" de Kaiping et "Tulou" du Fujian ont été classées patrimoine mondial de l'Unesco, respectivement en 2007 et 2008.
    © Ling Zhang

C'est en 1858 que les premiers migrants chinois sont arrivés au Canada. Pour la plupart originaires du Sud de la Chine, ces jeunes hommes sont venus pour faire fortune. Le rêve s'est vite transformé en cauchemar... Récit en images et en archives de cette histoire racontée par Ling Zhang dans son roman Le rêve de la montagne d'or.