"L'écume des jours" de Boris Vian fait un retour en force

Par @Culturebox
Mis à jour le 05/04/2013 à 18H36, publié le 05/04/2013 à 17H36
Audrey Tautou et Romain Duris dans "L'Ecume des Jours" de Michel Gondry.

Audrey Tautou et Romain Duris dans "L'Ecume des Jours" de Michel Gondry.

© Studio Canal

Le roman culte de Boris Vian revient sur le devant de la scène : il fait l'objet ce mois-ci d'une réédition préfacée par Frédéric Beigbeder et d'une adaptation au cinéma par Michel Gondry. La nouvelle édition de "L'écume des jours", publié à l'origine en mars 1947 dans l'indifférence, paraît aux éditions Pauvert avec une préface enthousiaste de Frédéric Beigbeder.

Un roman d'amour sublime
"Cette histoire est entièrement vraie puisque je l'ai imaginée d'un bout à l'autre", résumait Boris Vian dans le célèbre avant-propos de ce roman poétique et déjanté écrit en 1946.

Boris Vian (1920-1959), jeune ingénieur centralien, n'a que 26 ans quand il écrit en trois mois ce livre inclassable, qui fait swinguer la langue et l'imaginaire, restant, pour ses admirateurs, "le plus poignant des romans d'amour contemporains", selon les mots de Raymond Queneau.

Le roman est publié en 1947 par Gallimard, qui ne parvient pas à le vendre et refusera les suivants. Presque personne ne le lit du vivant de l'auteur. Son succès date de sa réédition en 1963 par Jean-Jacques Pauvert. Il est aujourd'hui traduit dans 17 pays. 
"L'Ecume des jours" de Michel Gondry : la bande-annonce
La préface de Beigbeder
"L'écume des jours", c'est Roméo et Juliette sans conflits familiaux, Tristan et Yseult sans philtre, Paul et Virginie à Saint-Germain-des Prés, une Dame au nénuphar qui remplace les camélias, écrit Frédéric Beigbeder dans une préface passionnée.

Eh oui! On peut lire "L'écume" après l'adolescence. C'est un "élixir de jouvence" que l'on découvre différemment selon les âges, assure celui qui a toujours déclaré sa passion pour ce livre.

Sortie en parallèle du facsimilé du manuscrit
Les Editions des Saint-Pères, spécialisées dansles objets littéraires rares, publie également mi-avril le facsimilé du manuscrit original de Vian, écrit
presque d'un seul jet au dos du papier de la société qui l'employait. Un document qui regorge de dessins de personnages et de créatures imaginaires.
L'adaptation à l'écran de Michel Gondry
Après le cinéaste Charles Belmont en 1968 (extrait ci-dessous), le cinéaste Michel Gondry a fait une adaptation très attendue de "L'écume des jours".

Son film (2 trailers ci-dessus) reconstitue ce Paris fantasmatique des années 1950, avec un casting de rêve: Audrey Tautou (Chloé), Romain Duris (Colin), Omar Sy (Nicolas) et Gad Elmaleh (Chick).

Le synopsis suit l'histoire originale,  "surréelle et poétique d'un jeune homme idéaliste et inventif, Colin, qui rencontre Chloé, une jeune femme semblant être l'incarnation d'un blues de Duke Ellington. Leur mariage idyllique tourne à l'amertume quand Chloé tombe malade d'un nénuphar qui grandit dans son poumon."

Une exposition et des CD
Le Musée des Lettres et Manuscrits (paris 7e) propose pour sa part  jusqu'au 31 août une exposition autour de "L'écume des jours". On peut y découvrir notamment la présentation d'une édition originale, l'avant-propos manuscrit, des dessins, croquis de Michel Gondry, photographies de plateau et objets du film.

Côté musique, le label Mercury sort le 15 avril un triple CD puisant dans l'imposante discographie de Boris Vian, et l'INA/Radio France réunissent dans un double CD les pépites radiophoniques de l'auteur (disponible en juin).