"L'Autre Goering" de François Guéroult : l'histoire méconnue d'un homme valeureux dans l'ombre de son frère

Par @Culturebox
Mis à jour le 08/06/2017 à 09H49, publié le 07/06/2017 à 14H43
L'Autre Goering, un roman signé François Guéroult

L'Autre Goering, un roman signé François Guéroult

© France 3 / Culturebox / capture d'écran

Héros ignoré de la Seconde Guerre Mondiale, Albert Goering est resté dans l'ombre de son frère Hermann Goering, haut membre du Parti nazi et commandant en chef de la Luftwaffe. C'est pour relater l'histoire extraordinaire de cet homme que François Guéroult, journaliste, vient de publier "L'Autre Goering" aux Editions Infimes.

Longtemps, Albert Goering demeura inconnu. Pour cause, son frère, Hermann Goering, était le n°2 du régime nazi et véritable bras droit d'Hitler. Pourtant, cet humaniste antinazi qui sauva de nombreux juifs, est bien "l'Autre" de son frère, son exact contraire. Dans ce roman paru aux Editions Infimes, François Guéroult retrace le parcours hors norme de cet homme, des studios de cinéma autrichiens aux usines tchèques de Skoda.

François Guéroult, auteur de "L'Autre Goering"

François Guéroult, auteur de "L'Autre Goering"

© France 3 / Culturebox / capture d'écran


Albert Goering, Juste parmi les nations? 

C'est en écoutant la radio que ce journaliste de France Bleu Orléans a eu l'idée de rédiger ce roman. Ce matin-là, il entend qu'Albert Goering, frère du tristement célèbre Hermann Goering, sera peut-être déclaré "Juste parmi les nations". Stupéfait, François Guéroult déclara rétrospectivement : "Ce matin-là, c'est un titre qui me coupa le souffle : le frère de Goering doit-il être reconnu comme Juste parmi les nations?" 

L'affaire remonte à 2013, lorsque le Mémorial de Vad Yashem, situé à Jérusalem, étudie le "dossier Albert Goering". La question : doit-il être déclaré Juste parmi les nations? Cet homme n'obtiendra finalement pas ce titre, décerné à ceux qui ont risqué leur vie pour lutter contre le régime nazi. Dans cette interview, l'auteur du roman remonte aux racines de cette polémique :

Pour être reconnu Juste parmi les nations, il faut non seulement avoir sauvé un juif mais aussi l'avoir fait en risquant sa propre vie"

François Guéroult, à propos de l'Affaire Guéroult, Juste parmi les nations?

Reportage : B. DU FAŸ - D. MOUAKI  - J. BESNARD 
Suite à cette affaire, François Guéroult eut à coeur de faire connaitre l'histoire méconnue de cet homme pas comme les autres... 

Un roman documenté, au plus près des sources historiques

Pour rédiger ce roman, François Guéroult consulte des sources historiques importantes, notamment deux biographies sur Albert Goering. Parmi elles, Thirty-four ("Trente-quatre"), réalisée par l'historien australien William Hastings Burke. "Trente-quatre" est le nombre de noms retrouvés sur une liste écrite par Albert Goering en 1945. Sur cette liste,  transmise aux Américains et aujourd'hui conservée aux Archives nationales de Washington, figurait le nom des juifs sauvés par Albert Goering. 

Informé par ces lectures, François Guéroult déclare que cet homme avait ouvert un compte en Suisse au profit d'une filière d'émigration, de nombreuses personnes en ayant bénéficié pour fuir le régime nazi. Les preuves de son engagement contre le régime d'Hitler sont nombreuses : témoignages de survivants, rapports de la Gestapo ou encore enregistrements des interrogatoires de l'armée américaine. Si le nombre exact de personnes sauvées demeure inconnu, une chose est certaine : Albert Goering a sauvé de nombreux juifs. 

Il a sauvé des juifs, ça, c'est une certitude

François Guéroult, à propos d'Albert Goering


Albert Goering, un "héros absolu"? 

Si François Guéroult désire retracer la vie courageuse et atypique d'Albert Goering, son but n'est pas d'en faire un "héros absolu". La question qui se pose est de savoir s'il "se savait protégé au point de pouvoir faire ce qu'il voulait". En effet, selon certaines sources, Hermann Goering aurait stoppé des mandats de la Gestapo délivrés à l'encontre de son frère. Cet élément a conduit François Guéroult à faire dire au personnage de son roman : 

Si j'ai dit non aux nazis sans être inquiété outre mesure, c'est parce que le nom de Goering m'a protégé

Lecture de "L'Autre Goering" par François Guéroult


Ne pas faire d'Albert Goering un héros absolu, ce n'est qu'ajouter plus de force et de réalisme au récit de sa vie. Ce qui est certain, c'est que cet homme, qui mena une activité antinazie intense, mérite d'être connu. Faire sortir Albert Goering de l'ombre de son frère, c'est ce que se propose de faire François Guéroult, à travers "L'Autre Goering".