L'autisme vu autrement à travers le magnifique voyage d'un père et de son fils

Par @Culturebox
Mis à jour le 02/06/2013 à 16H46, publié le 29/05/2013 à 16H59
Franco et son fils Andrea sur la route

Franco et son fils Andrea sur la route

© DR - collection privée

Un an après sa sortie en Italie, le roman "N'aie pas peur si je t'enlace" de Fulvio Ervas ne quitte pas la liste des meilleures ventes. Le best-seller trouve également son public en France où cette aventure sensible entre un père et son fils autiste est bien accueillie.

Habitué aux polars, Fulvio Ervas a écrit "N'aie pas peur si je t'enlace" à partir de l'histoire vraie de Franco, un père qui a décidé contre l'avis des médecins de traverser les États-Unis avec son fils de 17 ans autiste. Partis en Harley Davidson de Miami sur la mythique route 66 jusqu'à Los Angeles, ils décideront finalement de poursuivre leur périple jusqu'au Brésil en passant par le Panamá et le Costa Rica. Trente-huit mille kilomètres en quatre mois.

Un véritable voyage initiatique
Tout au long de cette aventure, le père va finalement apprendre beaucoup sur lui-même en observant son fils Andrea, qui, de son côté, va faire d'incroyables rencontres et vivre une sorte d'adolescence accélérée. On s'attache très vite à ce drôle de beau garçon dont le comportement choque parfois, intrigue souvent.

Sur ses T-Shirts, est inscrit "N'aie pas peur si je t'enlace" car il serre souvent dans ses bras des inconnus effrayés. Ou alors il leur touche le ventre, quand il n'est pas occupé à déchirer en mille morceaux n'importe quelle feuille de papier qui se présente à lui, surtout si elle est importante.
Andrea et son père Franco sur la route 66

Andrea et son père Franco sur la route 66

© DR - collection privée
Le goût des autres
Ce récit parfois drôle et souvent très émouvant ne parle pas réellement de l'autisme, mais de la différence. Il montre d'ailleurs très concrètement comment le handicap de l'adolescent peut être considéré comme une richesse dans certaines contrées, comme dans ce village du Brésil ou Andrea va vivre sa première expérience amoureuse.

Il y a d'autres moments très forts, une troublante séance de chamanisme ou encore une rencontre douloureuse avec un jeune handicapé immobilisé sur le sol d'une cabane au Costa Rica. Marco et Andréa Antonello sont d'ailleurs, depuis, repartis sur place pour lui offrir une vraie maison avec leurs droits d'auteurs.

Mais ce livre n'est en aucun cas larmoyant. À travers cette série d'expériences humaines extraordinaires, parfois difficiles, ce témoignage est une véritable invitation au voyage, à prendre son temps, à suivre ses idées, et surtout, à s'ouvrir aux autres.
La couverture du livre

La couverture du livre

© Liana Levi

"N'aie pas peur si je t'enlace" de Fulvio Ervas- Editions Liana Levi - 19 euros