Joël Dicker fait encore un carton avec son nouveau roman

Par @Culturebox
Publié le 07/10/2015 à 19H59
Joël Dicker (Paris, 11 octobre 2012)

Joël Dicker (Paris, 11 octobre 2012)

© Patrick Kovarik / AFP

L'écrivain suisse Joël Dicker s'impose de nouveau comme un des auteurs les plus populaires en France, se classant d'emblée en tête des ventes avec son nouveau roman, "Le livre des Baltimore".

Ce roman, de près de 500 pages et publié la semaine dernière aux Éditions de Fallois, tente de reprendre les recettes de "La vérité sur l'affaire Harry Québert", vendu à 3 millions d'exemplaires en français (dont 1,25 million en France), traduit en 40 langues et dont Penguin a acheté les droits pour les États-Unis en versant un demi-million de dollars.
"La Vérité sur l'Affaire Harry Quebert", Joël Dicker © Éditions de Fallois : L'Âge d'Homme
Sorti le 30 septembre, "Le livre des Baltimore" est en tête du Top 20 GfK/Livres Hebdo des meilleures ventes tous genres confondus, a indiqué mercredi Livres Hebdo, hebdomadaire de référence du monde de l'édition sur son site internet. Le livre a été tiré à 250.000 exemplaires.

Un vrai-faux roman américain, comme le précédent

Le roman plébiscité par le public reprend le même narrateur (Marcus Goldman) que "La vérité sur l'affaire Harry Québert", le même style de mise en abyme avec des épisodes enchâssés les uns dans les autres et des histoires dans l'histoire. Comme le précédent, voici un vrai-faux roman américain. L'histoire se déroule vers 2010. Par une série de flash-back, on remonte dans les années 1990 jusqu'à un "drame" (le noeud du roman) daté du 24 novembre 2004.
On suivra les effets de cet événement jusqu'en 2012. Joël Dicker, 30 ans, avait été la révélation littéraire de 2012 en remportant coup sur coup le Grand prix du roman de l'Académie française et le Goncourt des lycéens.