Jacques Weber publie un premier roman : "L’écriture est une grande aventure"

Par @OlivierFlandin
Mis à jour le 12/06/2015 à 18H32, publié le 12/06/2015 à 17H53
Jacques Weber sur le plateau du 13h

Le comédien, réalisateur et metteur en scène publie un roman, "La brûlure de l'été " (Stock), inspiré d'un terrible fait divers. Il s'est confié sur cette histoire et sa façon appréhender l'écriture à Marie-Sophie Lacarrau, sur le plateau du journal de France 2

Jacques Weber avait déjà écrit sur sa vie et son métier mais ne s'était pas encore essayé au roman ."Je ne suis pas encore un écrivain professionnel, je ne sais pas encore ce que c’est", dit- il modestement.

Pour son premier livre, il a décidé de revenir sur le destin d'une famille endettée dans les années 80, qui a déjà inspiré un texte de Marguerite Duras. "Prise dans les mâchoires de la misère et du désespoir", la mère avait  décidé de "suicider" toute sa famille, sous le passage d'un train. 

"Ne plus avoir d’argent n’est qu’un résultat, qui ne doit pas faire mourir", écrit Jacques Weber qui s'interroge sur les rouages de ce dramatique événement.


Côté théâtre, Jacques Weber est aussi à l'affiche de la pièce "Gustave", reprise dès le 16 juin au Théâtre de l'Atelier à Paris. Mise en scène par Arnaud Bedouet, elle est librement inspirée des grands moments de la correspondance de Flaubert.
 

Jacques Weber couverture © Stock


"La brûlure de l'été" de Jacques Weber (Stock) 216 pages - 18 euros
"Gustave" d'Arnaud Bedouet d'après Gustave Flaubert- avec Jacques Weber -  du 16 juin au Théâtre de l'Atelier à Paris.