Hubert Haddad Prix Océans France Ô pour son roman "Le peintre d’éventail"

Par @LaurenceHouot Journaliste, responsable de la rubrique Livres de Culturebox
Mis à jour le 11/06/2014 à 15H22, publié le 11/06/2014 à 12H33
L'écrivain Hubert Haddad lauréat du Prix Océans France Ô du livre 2014 pour "Le peintre d'éventail (Zulma)

L'écrivain Hubert Haddad lauréat du Prix Océans France Ô du livre 2014 pour "Le peintre d'éventail (Zulma)

Hubert Haddad a reçu le Prix Océans France Ô du livre 2014 pour son roman "Le Peintre d’éventail", un roman d'initiation qui se déroule dans un coin perdu entre montagnes et Pacifique.

"Le Peintre d’éventail" (Zulma), le dernier roman d'Hubert Haddad a reçu le prix Océans France Ô 2014. Le jury, composé de 12 internautes, et présidé par Alain Mabanckou, lui a décerné au second tour de scrutin par 5 votes à 3 contre "Le Bataillon créole" de Raphaël Constant.

Ce prix, initié par France Ô, récompense un roman écrit en français mettant en lumière les valeurs d'ouverture sur le monde, d'échanges, de dialogue des cultures et d'humanisme publié dans les douze mois précédant la sélection.

Un roman d'initiation

"Le peintre d'éventail" se déroule Dans la contrée d’Atôra, au nord-est de l’île de Honshu, Matabei fuyant Tokyo, se réfugie pour échapper à la fureur du monde. Dans cet endroit perdu entre montagnes et Pacifique, se cache la paisible pension de Dame Hison dont Matabei apprend à connaître les habitués, tous personnages singuliers et fantasques. Matabei s’attache à au jardinier, qui se révèle être aussi un extraordinaire peintre d’éventail. Le jardin de maître Osaki est aussi le cadre de déchirements et de passions, bien loin de la voie du Zen...

Le Peintre d’éventail était en compétition avec :
- Fatou Diome, "Impossible de grandir" (Flammarion)
- Raphaël Confiant, "Le Bataillon créole", (Mercure de France)
- Véronique Ovaldé, "La Grâce des brigands"(L'Olivier)
- Marie Darrieussecq, "Il faut beaucoup aimer les hommes" (P.O.L)
Le peintre d'éventail, Hubert Haddad (Zulma)
Le peintre d'éventail, Hubert Haddad (Zulma - 192 pages - 17 euros)