Gilles Legardinier ravi d’être un "écrivain de bouche-à-oreille"

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/11/2015 à 18H32, publié le 06/11/2015 à 17H58
Gilles Legardinier, invité des Cinq dernières minutes.

Gilles Legardinier, invité des Cinq dernières minutes.

© France 2

En quatre romans il est devenu l’un des écrivains les plus lus en France. Gilles Legardinier publie un nouveau livre chez Fleuve Noir, "Quelqu’un pour qui trembler". L’auteur qui cultive l’optimisme en ces temps de crise, était l’invité ce vendredi des Cinq dernières minutes sur France 2.

Après avoir publié six romans au succès mitigé, Gilles Legardinier trouve la recette du succès en 2011 avec "Demain j’arrête". Un livre drôle et sensible plébiscité par le public. Ses titres suivants ("Complètement cramé !" - 2012, "Et soudain tout change" - 2013, "Ca peut pas râter !" - 2014) rencontrent le même engouement. Son secret : l’optimisme.
"On a toujours besoin de bonté autour de soi", assure cet homme pour qui la vie avait pourtant mal commencé.

Son secret : la générosité et l'optimisme 

Abandonné à sa naissance sur le parvis d’une église parisienne, Gilles Legardinier a été élevé par des parents qui l’ont « rendu très heureux ». Mais pour tous ceux qui n’ont pas eu cette chance, il s’engage auprès d’associations. La générosité, le souci de l’autre, c’est l’une des valeurs prônées dans ses romans. Dans "Quelqu’un pour qui trembler", son dernier roman (tiré à 160 000 exemplaires !), il raconte l’histoire d’un homme qui découvre très tardivement sa paternité. Une paternité qu’il va vouloir vivre s’exposant ainsi à l’angoisse que ressent tout parent soucieux "de bien faire".

Un bouche-à-oreille qui fonctionne 

Aujourd’hui Gilles Legardinier est un homme comblé. Il enchaine les best-sellers et trois de ses précédents romans sont en cours d’adaptation au cinéma. Mais selon lui, sa plus belle réussite c’est ce qu’il appelle "la prescription affective". Malgré une présence très discrète dans les médias, ses livres marchent grâce au bouche-à-oreille.
"Ce sont des amis qui l’offrent à d’autres amis, des filles qui l’offrent à leur mère, des petites-filles à leur grand-mère...C’est une belle façon de passer une histoire."

"Quelqu'un pour qui trembler" de Gilles Legardinier (Ed. Fleuve Noir) - 429 pages. 19,90 euros.