"Elle marchait sur un fil" de Philippe Delerm : "J'ai écrit un vrai roman"

Par @Culturebox
Mis à jour le 04/04/2014 à 12H01, publié le 04/04/2014 à 11H27
Philippe Delerm sur le plateau de France3 vient présenter son dernier livre "Elle marchait sur le fil" 

Philippe Delerm sur le plateau de France3 vient présenter son dernier livre "Elle marchait sur le fil" 

© France 3 / Culturebox

A 63 ans, Philippe Delerm publie ces jours-ci son nouveau et "premier" roman aux éditions du Seuil. "Elle marchait sur un fil" explore les rapports entre les gens, la filiation, la transmission et les rêves de chacun.

Né en 1950, Philippe Delerm est l'auteur de nombreux livres et d'ouvrages pour la jeunesse. Il dirige la collection "Le goût des mots" (éditions Points/Seuil) consacrée à la langue française. En 1997, il écrit un roman qui se place immédiatement au box office des meilleures ventes. Mais la carrière de Philippe Delerm ne peut se résumer qu'à un seul recueil. Si "La première gorgée de bière et autres plaisirs minuscules", ode à l'hédonisme, est un raz-de-marée de librairie, Philippe Delerm est aussi l'auteur d'écrits plus confidentiels qui le placent comme un écrivain explorateur de la profondeur des âmes et de la pérennité des choses :  " Le bonheur : tableaux et bavardages" ou "Je vais passer pour un vieux con".

Invité sur le plateau de Soir 3, il évoque avec Louis Laforge ses propres filiations familiales ou littéraires. Sa relation paternelle avec son fils Vincent, le décès de Régine Desforges annoncé ce jour, et sa profonde admiration pour Marcel Proust. 
L'histoire
Marie, la cinquantaine, vient d'être quittée par son compagnon et ne conçoit pas l'existence sans réalisation littéraire ou théâtrale. Elle entretient des rapports difficiles avec Étienne, son fils, qui a dû renoncer à une carrière de comédien, alors qu'elle y encourage maintenant sa petite fille, Léa. Avec un groupe de jeunes comédiens, Marie ose enfin se lancer dans ce qui représente l’aboutissement d’une vie : la création d’une pièce de théâtre. Mais le rêve peut tourner à la tragédie.
Elle marchait sur le fil / Le seuil © Le Seuil
"Elle marchait sur un fil" Philippe Delerm, éditions du Seuil, 17 €,