"Docteur Sleep" le dernier roman de Stephen King : "J'écris pour m'amuser"

Par @LaurenceHouot Journaliste, responsable de la rubrique Livres de Culturebox
Mis à jour le 01/11/2013 à 09H32, publié le 30/10/2013 à 12H15
Stephen King à l'honneur : Suite de "Shining" et série "Under the Dome"

Stephen King à l'honneur : Suite de "Shining" et série "Under the Dome"

© Steve Schofield/THEGUARDI/SIPA

Son roman "Docteur Sleep", suite du célèbre "Shining", débarque en librairie aujourd'hui, et la série à succès "Under the Dome", adaptée d'un de ses livres, arrive jeudi sur M6 : le maître américain de l'angoisse Stephen King va faire encore frissonner ses fans et sera à Paris début novembre.

Stephen King s'est toujours demandé ce qu'était devenu le petit garçon de "Shining", Danny, "le seul à être demeuré dans mon esprit", confie-t-il à l'hebdomadaire Télérama. "Avec pareille enfance, qu'allait-il devenir" se demandait le romancier, Danny à vingt ans, à trente ans… Il a attendu qu'il en ait quarante pour se lancer dans la suite de son célèbre roman, adapté en 1980 au cinéma par Stanley Kubrick, film jugé d'ailleurs "trop froid" par l'écrivain.
Danny Torrance dans Shining
"Les graines d'où surgit et grandit un roman restent un mystère pour moi" explique le romancier qui insiste dans l'entretien accordé à Télérama que même s'il a lui-même été alcoolique dépendant (sans toutefois jamais avoir été violent), "dans l'écriture, quel que soit le sujet, l'imagination est première".

Stephen King en promo à Paris pour la première fois

Devenu adulte,  Danny est aide-soignant dans un hospice du New Hampshire. Il utilise ses  pouvoirs pour apaiser les mourants, d'où son surnom de "Docteur Sleep". Mais il  va devoir se battre pour défendre Abra Stone, une petite fille de 12 ans douée  aussi de pouvoirs, face à la tribu "The True Knot", qui se nourrit de l'énergie psychique de ceux qui ont un don.
Danny Torrance (Danny Lloyd) dans "Shining" de Stanley Kubrick (1980)

Danny Torrance (Danny Lloyd) dans "Shining" de Stanley Kubrick (1980)

© Kobal / The Picture Desk / AFP
"Docteur Sleep" sort aujourd'hui en France et son auteur sera pour la  première fois à Paris pour la parution d'un de ses livres, du 12 au 17 novembre. Après une conférence de presse le 12, deux manifestations seront consacrées à ses fans à Paris: une séance de dédicaces le 13 et une rencontre  avec ses lecteurs le 16 au Grand Rex.

 Gros succès pour "Under the Dome" aux Etats-Unis

Outre ce nouvel opus de l'auteur de plus de cinquante romans depuis  "Carrie" en 1974, Stephen King est également sur le devant de la scène avec la série télévisée "Under the Dome", inspirée de son roman éponyme de 2009, publié en France en 2011 sous le titre "Dôme". 

Diffusée aux Etats-Unis cet été sur la chaîne CBS, la série, produite par Steven Spielberg, a fait un gros succès d'audience. Elle a attiré plus de 11  millions de téléspectateurs en moyenne par épisode en première diffusion.
Vendue à plus de 200 pays, "Under the Dome", sur M6 en France à partir du 31 octobre, raconte l'histoire d'une petite ville des Etats-Unis, Chester's  Mill, qui se retrouve prisonnière sous un dôme invisible. "Parabole de nos temps modernes", selon Neal Baer, l'un des producteurs  exécutifs de la série, "Under the Dome" parle "de ce qui arrive quand une  petite ville manque de tout", explique-t-il.

"Cela ressemble beaucoup à certaines des questions auxquelles nous devons  faire face aujourd'hui" avec les enjeux environnementaux, ajoute-t-il,  expliquant que Stephen King, qui les a "beaucoup soutenus", va écrire le  premier épisode de la saison 2.

Nouvelle version au cinéma de "Carrie"
 
Autre actualité liée à l'écrivain, abonné aux best-sellers et adaptations : quarante ans après son livre et la version culte de Brian De Palma à l'écran,  "Carrie" revient dans un nouveau film inspiré du roman. Sorti le 18 octobre aux  Etats-Unis, "Carrie, la vengeance", de Kimberly Peirce, sera à l'affiche le 13 novembre en Belgique puis le 4 décembre en France et en Suisse francophone.
Docteur Sleep Couverture

Docteur Sleep Stephen King, traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Nadine Gassie (Albin Michel - 600 pages - 25 euros)