Disparition de Richard Matheson, maître américain de la SF et de l'épouvante

Par @Culturebox
Mis à jour le 25/06/2013 à 14H50, publié le 25/06/2013 à 12H04
Richard Matheson

Richard Matheson

© DR

L'écrivain américain de science fiction et d'épouvante Richard Matheson , dont certains romans et nouvelles ont été portés à l'écran, s'est éteint à l'âge de 87 ans

Matheson, qui était né en 1926 à Allendale dans le New Jersey et avait grandi à Brooklyn, à New York, a commencé à publier des récits d'épouvante ou de science fiction dans les années 1950. Son roman "Je suis une légende" est considéré comme novateur, car il introduisit les vampires et les thèmes apocalyptiques dans l'Amérique d'après-guerre, dans un contexte de science-fiction, avec le thème de la contagion. Le roman a été à trois reprises adapté par des cinéastes, la dernière fois en 2007 dans un film à gros budget avec Will Smith. La première adaptation était avec Vincent Price ("The Last Man on Earth", Ubaldo Ragona et Sidney Salkow, 1964) et le deuxième avec Charlton Heston ("Le Survivant", Boris Segal, 1970).
La bande-annonce du film "Je suis une légende" avec Will Smith, adapté du roman de Richard Matheson
Plusieurs autres oeuvres de Richard Matheson ont été portées à l'écran, comme "L'Homme qui rétrécit" (1957, Jack Arnold) ou "Quelque part dans le temps" (1980, Jannot Swarc). Son récit de fantômes "La Maison des damnés" reste un récit particulièrement efficace. Son adaptation au cinéma en 1973 par John Hough fut critiquée pour plaquer un peu trop sur "La Maison du Diable" (1963, Robert Wise), mais le roman reste, lui, d'une efficacité redoutable.
"L'homme qui rétrécit" : la bande-annonce (VO)
Egalement scénariste, Matheson a notamment écrit le scénario de "Duel", téléfilm par lequel Steven Spielberg commença sa carrière (Grand prix à Avoriaz en 1971). Il a en outre beaucoup travaillé avec Roger Corman sur sa série d'adaptations de nouvelles d'Edgar Allan Poe au début des années 60, notamment "La Chutte de la maison Husher" (1960) et "Le Masque de la mort rouge" (1964), considérés comme des classiques du genre.
"La Chute de la maison Usher" : la bande-annonce
Richard Matheson a aussi beaucoup participé à de nombreuses épisodes de la série TV américaine "La Quatrième dimension", dans les années 60, Mais aussi "Star Trek". Matheson reste un des plus grands auteurs fantastiques, par son inventivité et son style, continuateur d'un Ray Bradbury et précurseur d'un Stephen King, dans la veine américaine du genre.

Un grand génie du fantastique, qui a contribué au renouvellement du genre, tant en littérature qu'au cinéma, en lui insuffluant une grande modernité, vient de nous quitter.