Décès de l'écrivain espagnol Javier Tomeo

Par @Culturebox
Publié le 23/06/2013 à 12H26
L'écrivain espagnol Javier Tomeo (octobre 2012)

L'écrivain espagnol Javier Tomeo (octobre 2012)

© Beatriz Velardiez / EPA / MAXPPP

L’écrivain et dramaturge espagnol Javier Tomeo est décédé samedi à l’âge de 80 ans, a annoncé la clinique de Barcelone où il était hospitalisé

Javier Tomeo souffrait d'un diabète sévère, selon El Pais, qui déplore la mort d'un "monstre de la littérature", qu'elle qualifie d'"auteur inclassable". "Je suis aragonais, je ne peux écrire que du noir et Buñuel est mon dieu ; peut-être est-ce la faute de Goya", disait-il, selon le quotidien espagnol.
 
Très apprécié également dans d'autres pays comme la France, Javier Tomeo, né le 9 septembre 1932 près de Huesca (Aragón), s'était fait connaître par des oeuvres comme "Amado monstruo" ("Monstre aimé", 1985) ou "El cazador de leones" ("Le chasseur de lions", 1987) qui ont été adaptées au théâtre.
 
Licencié en droit et en criminologie de l'Université de Barcelone, il obtient son premier prix en Espagne en 1971 pour "El Unicornio" mais sera surtout reconnu pour son oeuvre prolifique dans les années 1980, jusqu'à  recevoir le prix Aragon des lettres en 1994.
 
Dans "Monstre aimé" (1985), Javier Tomeo s'était livré à l'analyse d'un entretien professionnel entre personnes marquées par le complexe d'Oedipe. "Le chasseur de lions" décrit dans un monologue dramatique les tentatives vaines d'un homme de conquérir une femme qui ne répond pas au téléphone.