Décès de Colleen McCullough, l'auteur de "Les oiseaux se cachent pour mourir"

Par @Culturebox
Mis à jour le 29/01/2015 à 18H33, publié le 29/01/2015 à 17H28
Colleen McCullough chez elle, sur l'île de Norfolk

Colleen McCullough chez elle, sur l'île de Norfolk

© Louise Donald / AP / SIPA

La romancière australienne Colleen McCullough, connue pour son best-seller mondial "Les oiseaux se cachent pour mourir", est décédée jeudi à l'âge de 77 ans sur l'île de Norfolk, dans le Sud Pacifique, où elle s'était retirée, a annoncé son éditeur, Harper Collins.

Née à Wellington, en Australie, d'une mère néo-zélandaise et d'un père écossais, Colleen McCullough a étudié la médecine et s'est spécialisée en neurosciences. Elle a travaillé dans ce domaine avant de publier son premier roman, "Tim", en 1974 (il sera adapté en 1979 pour le cinéma). "Les oiseaux se cachent pour mourir" lui vaut un succès planétaire en 1977. Son best-seller sera adapté pour le petit écran.
 
Un best-seller mondial

Livre australien le plus vendu au monde, il a été diffusé à 30 millions d'exemplaires, selon le Sydney Morning Herald. Il raconte l'installation d'une famille néo-zélandaise sur les terres brûlantes d'Australie et les amours impossibles de Meggie et du père Ralph, un prêtre
 
Colleen McCullough a publié 25 livres au total, dont une série de romans historiques se déroulant dans la Rome ancienne. Son dernier roman, "Bittersweet", est l'histoire de quatre sœurs à l'époque de la grande dépression en Australie.
 
Installée depuis une quarantaine d'années sur la petite île isolée de Norfolk, au large de la côte est de l'Australie, l'écrivaine avait perdu la vue et se déplaçait en fauteuil roulant, rapporte le quotidien australien.