Bonne nouvelle : l'odeur du chocolat stimule la vente des livres

Par @LaurenceHouot Journaliste, responsable de la rubrique Livres de Culturebox
Publié le 08/08/2013 à 17H05
L'odeur du chocolat stimule les acheteurs de livres

L'odeur du chocolat stimule les acheteurs de livres

© Wikimedia Commons

Une bonne odeur chocolat diffusée dans une librairie dope les ventes des livres. C'est ce que montre une étude menée par deux chercheurs flamands de l’Université d’Hasselt et d’Anvers. Ils ont constaté que la vente de livres augmentait globalement de 20 %, et jusqu’à 40 % pour les livres ayant un lien avec l’odeur.

L'étude est le résultat d'une expérimentation menée pendant 10 jours dans deux librairies belges. Publiée dans le Journal of Environmental Psychology,  et relayée par le magazine californien Pacific Standard, l'étude "Sentir les livres : les effets de l’odeur du chocolat sur les comportements d’achat dans une librairie" montre que l'odeur de chocolat a des effets à plusieurs niveaux. D'abord, elle met le client de meilleure humeur et le pousse à prendre son temps. Le chocolat ne provoque pas des achats compulsifs, au contraire, ses fragrances poussent le consommateur à prendre son temps, à discuter avec le libraire, à prendre en mains les livres et à les regarder.

Amour et chocolat

Les chercheurs ont noté que les femmes sont plus sensibles que les hommes aux senteurs chocolatées. Ils ont suivi les ventes de livres de quatre genres populaires. Dans la librairie parfumée au chocolat, les ventes de livres de cuisine et de romans d'amour ont augmenté de 40 %, et celles des livres d'histoire et des polars, de 22 %. Au total, plus de la moitié des clients ont acheté au moins un livre. Un atout pour nos libraires de quartier, que les sites de vente en ligne ne pourront pas leur voler sous le nez.