Bertrand Tavernier met en lumière les romans western de "L'Ouest, le vrai"

Par @Culturebox
Mis à jour le 19/02/2016 à 19H00, publié le 19/02/2016 à 18H34
"L'Ouest, le vrai", la collection de romans de Bertrand Tavernier

"L'Ouest, le vrai", la collection de romans de Bertrand Tavernier

© France3/Culturebox

Depuis 2013, Bertrand Tavernier a décidé de rendre hommage aux auteurs de romans western oubliés, avec la collection "L'Ouest, le vrai". Le 20 février 2016, il présentera à Arles la traduction de "L’aventurier du Rio Grande" écrit en 1952 par Tom Lea, suivi de la projection du film portant le même nom. Une occasion de mettre sur le devant de la scène des écrivains à la plume aventurière.

"L’Ouest, le vrai" est la collection de romans que propose le réalisateur, scénariste, producteur et écrivain Bertrand Tavernier afin de faire découvrir au grand public, les véritables origines des westerns les plus connus comme "La captive aux yeux clairs". 
 

Reportage : J. Hessas / X. Schuffenecker / J. Malet
 

Grand nombre de chefs-d’œuvre cinématographiques sortent de l’imaginaire d’écrivains dont les romans furent ignorés voire même pas publiés en France : "J’avais envie qu’on ait accès à ces livres. Je pense que l’art est un partage. Je n’aime pas garder pour moi-même ce que je découvre", confie Bertrand Tavernier.

 Avec déjà plus d’une quinzaine de livres publiés, c’est avec le roman de Tom Lea intitulé "L’Aventurier du Rio Grande" que Bertrand Tavernier veut attirer notre attention. Adapté au cinéma par Robert Parrish en 1959, le film réunit un casting cinq étoiles : Robert Mitchum, Julie London ou encore Gary Merrill. Contant l’histoire de Martin Brady, un homme qui a tué l’assassin de son père étant adolescent et qui cherche à fuir, l’œuvre est un véritable "road-movie" où l’on galope à cheval avec le personnage principal. Il faudra huit ans au cinéaste pour retranscrire le roman de Tom Lea à l’écran. 

 

Affiche de "L'Aventurier du Rio Grande" de Robert Parrish

Affiche de "L'Aventurier du Rio Grande" de Robert Parrish

© Robert Parrish "L'Aventurier du Rio Grande" / allociné

 

Tom Lea, un homme riche de son expérience

"Il a accompagné les gens dans le Pacifique, il a participé à des débarquements très dangereux. Quand il parle de la violence dans son livre, il sait réellement ce que c’est que de perdre un ami." Ecrivain, peintre et correspondant de guerre, Tom Lea nous donne à lire une œuvre au réalisme époustouflant accompagnée d’illustrations de l’écrivain lui-même. 
 

Bien plus qu’une dénonciation de la violence, le roman traite de l’enracinement d’une personne dans un pays : "A quel monde appartenons-nous ? Le monde dans lequel on a grandi ou celui qu’on a choisi ?", s’interroge Bertrand Tavernier.
Dakota, Oregon, Texas, Arizona, Utah ou Montana : ces romans nous font découvrir des paysages au fur et à mesure que les pages défilent. 
 

En présentant le livre et le film à Arles le 20 février, Bertrand Tavernier cherche à mettre en lumière des écrivains restés trop longtemps tapis dans l’ombre des cinéastes.