Alice Zeniter, lauréate du prix des libraires de Nancy

Par @Culturebox
Mis à jour le 05/09/2017 à 10H13, publié le 04/09/2017 à 19H42
La romancière Alice Zeniter au jardin du Luxembourg en août 2017.

La romancière Alice Zeniter au jardin du Luxembourg en août 2017.

© Lewis Joly / JDD/ Sipa

La romancière Alice Zeniter recevra vendredi le prix des libraires de Nancy pour son roman "L'art de perdre", publié chez Flammarion. Un prix très convoité qui l'inscrit d'ores et déjà dans les noms à surveiller pour la course au prix Goncourt.

Le prix des libraires, parrainé par l'hebdomadaire Le Point, sera décerné à la romancière vendredi après-midi à l'occasion du Livre sur la Place de Nancy, première grande manifestation littéraire de la rentrée.

Une très bonne nouvelle pour Alice Zeniter et son éditeur : le prix des libraires de Nancy a prédit trois fois d'affilée le futur Goncourt. Cela a été le cas en 2013 avec Pierre Lemaitre pour "Au revoir là-haut" (Albin Michel), en 2014 avec Lydie Salvayre pour "Pas pleurer" (Seuil) et en 2015 avec Mathias Enard pour "Boussole" (Actes Sud).
 
L'an dernier, le prix avait récompensé Jean-Baptiste Del Amo pour "Règne animal" (Gallimard), récompensé ensuite par le prix du livre Inter (dont Alice Zeniter fut lauréate en 2013).
"L'art de perdre" de Alice Zeniter jacquette © Flammarion

 

 

Un roman sur les non-dits de la guerre d'Algérie

Paru le 16 août et salué unanimement par la critique, "L'art de perdre" est un récit puissant sur les non-dits de la guerre d'Algérie qui raconte avec une rare empathie le destin d'une famille française dont le grand-père fut harki. 

L'histoire est racontée du point de vue de Naïma, jeune française d'aujourd'hui, qui ignore tout ou presque du pays de son grand-père contraint à l'exil au moment de l'indépendance du pays.

Alice Zeniter, 31 ans, était en lice face à dix autres auteurs. Son roman figure dans plusieurs autres sélections littéraires dont le prix du journal "Le Monde" qui sera décerné mercredi.