Agnès Martin-Lugand : "Je veux que les lecteurs s'identifient à mes personnages"

Par @Culturebox
Mis à jour le 15/04/2017 à 17H54, publié le 15/04/2017 à 17H41
L'auteure Agnès Martin-Lugand publie son cinquième roman : "J'ai toujours cette musique dans la tête" aux éditions Michel Lafon.

L'auteure Agnès Martin-Lugand publie son cinquième roman : "J'ai toujours cette musique dans la tête" aux éditions Michel Lafon.

© Culturebox / Capture d'écran

En 2012, Agnès Martin-Lugand publiait seule sur internet son premier roman. Cinq ans et quatre livres plus tard, elle a séduit plus d’un million de lecteurs. Un succès qui se confirme avec "J’ai toujours cette musique dans la tête", son cinquième ouvrage qui en quelques semaines s’est hissé parmi les meilleures ventes

Elle avoue qu’elle a encore du mal à réaliser ce qu’il se passe. Il faut dire que les choses sont allées très vite pour Agnès Martin-Lugand depuis son premier roman publié en 2012. Un roman autoédité sur internet qui aura séduit plus de 8500 lecteurs en moins de trois mois, et lui aura ouvert les portes des éditions Michel Lafon.

Trois autres livres suivront. Le début d’un phénomène de librairie avec plus d’un million d’exemplaires vendus et le dernier publié en mars figure déjà dans les meilleures ventes. Sa recette : faire en sorte que les lecteurs s’identifient aux personnages, qu'ils se retrouvent dans ses histoires.
 
Entretien : Nicolas Lemarignier

Résumé

Yanis et Véra ont la petite quarantaine et tout pour être heureux. Ils s'aiment comme au premier jour et sont les parents de trois magnifiques enfants. Seulement voilà, Yanis, talentueux autodidacte dans le bâtiment, vit de plus en plus mal sa collaboration avec Luc, le frère architecte de Véra, qui est aussi pragmatique et prudent que lui est créatif et entreprenant. La rupture est consommée lorsque Luc refuse LE chantier que Yanis attendait. Poussé par sa femme et financé par Tristan, un client providentiel qui ne jure que par lui, Yanis se lance à son compte, enfin. Mais la vie qui semblait devenir un rêve éveillé va soudain prendre une tournure plus sombre. Yanis saura-t-il échapper à une spirale infernale sans emporter Véra ? Son couple résistera-t-il aux ambitions de leur entourage ?

Agnès Martin-Lugand "J'ai toujours cette musique dans la tête" © Michel Lafon

"J’ai toujours cette musique dans la tête"
d'Agnès Martin-Lugand.
Editions Michel Lafon (360p-18,95€).