Agathe Manuel publie son premier livre à 15 ans

Par @Culturebox
Mis à jour le 17/11/2016 à 10H49, publié le 16/11/2016 à 12H13
A 15 ans, Agathe Manuel publie son premier ouvrage de nouvelles 

A 15 ans, Agathe Manuel publie son premier ouvrage de nouvelles 

© France 3 / Culturebox / capture d'écran

A 15 ans, Agathe Manuel est un concentré d'énergie. La musique, le théâtre, les amis, le dessin, et surtout un optimisme sans faille, la jeune prodige est aussi passionnée de littérature. Elle vient tout juste de publier son premier recueil de nouvelles grâce au financement participatif.

Rencontrer Agathe Manuel c'est un peu prendre un cocktail de vitamines et d'intelligence en une seule prise. Cette jeune Marseillaise de 15 ans combine tous les talents. Entre des études brillantes (20 sur 20 au bac de français), sa vie d'adolescente, la famille et les amis elle s'adonne à une multitude de passions avec succès.

Touche-à-tout artistique, Agathe publie ces jours-ci "A ce bruit délicat, s'ajoute une musique pénétrante", un recueil de quinze nouvelles financer grâce à la plateforme participative Provence Booster. A 15 ans, elle livre un univers personnel riche d'une maturité singulière.

Reportage : L. Esnault / A. Poitevin / A. Paul

Depuis l'âge de six ans j'écris des petites histoires, j'ai toujours aimé écrire, mon père me racontait des histoires. C'est quelque chose que j'ai en moi depuis très jeune

Agathe Manuel


Une curiosité insatiable

Depuis son enfance, Agathe est passionnée par l'univers des arts et de la culture. Il faut dire qu'elle baigne dans un monde où l'écoute et la beauté des choses sont au centre de la famille. Son père et sa mère, photographe et psychothérapeute, disent en toute simplicité leur fierté. "Elle a un potentiel de création incroyable, elle peint, elle dessine, elle sculpte... la qualité de ce qu'elle fait me sidère", avoue son père. 

Sous le regard admiratif et aimant de ses parents, la jeune élève de Terminale poursuit son chemin. Aujourd'hui elle se destine à une carrière de comédienne. Peu importe la direction qu'elle prendra, ce qui la guide surtout c'est son optimisme contagieux. "Je reconnais que je suis assez admirative de sa joie de vivre, de son envie de partager et de toujours voir les choses du bon côté", dit d'elle sa mère. 

La couverture du livre d'Agathe Manuel est une peinture réalisée par elle-même en 2011

La couverture du livre d'Agathe Manuel est une peinture réalisée par elle-même en 2011

© DR

Pour publier son ouvrage, Agathe a fait appel au financement participatif. Aujourd'hui elle a obtenu la participation de 50 personnes et dépassé son objectif de 1300 €. Les donateurs recevront en remerciement une version dédicacée du livre, et une nouvelle inédite.
 

Extrait de la nouvelle d'Agathe Manuel "A ce bruit délicat, s'ajoute une musique pénétrante

Extrait de la nouvelle « Les mains dans les entrailles » 
« Paul passa ses mains, expérimentées malgré leur rudesse héréditaire, sous le jet froid du robinet. L’eau pure et fraîche sortait continuellement du tuyau. Elle rencontrait la surface ferme de ses mains, se chargeait d’un rouge pâle et se dispersait en gouttes rapides qui emportaient avec elles un peu de cette matière devenue ocre en séchant sur les doigts de Paul. Elles n’allaient plus tarder à disparaître complètement dans l’évier glacé et éphémèrement souillé. Il laissait ce mécanisme s’opérer simplement sans perturbation aucune, en tenant ses mains rigoureusement immobiles. Cette sensation lui plaisait. Mais ce plaisir qu’il éprouvait n’était pas plus dû au fait de se laver de ce sang accumulé jusqu’aux poignets qu’au fait d’imaginer qu’il allait bientôt éprouver un plaisir beaucoup plus précis, beaucoup plus intense. Un plaisir qu’il s’obligeait à aborder froidement mais qui finissait vite par lui brûler les entrailles, à lui griser la tête et à s’emparer de son corps de la façon la plus profonde possible.» …la suite dans le recueil