Richard Bohringer raconte sa vie en "Quinze Rounds"

Par @Culturebox
Mis à jour le 03/05/2016 à 12H35, publié le 02/05/2016 à 12H27
Richard Bohringer invité sur le plateau de France 2 pour présenter son dernier livre "Quinze Rounds"

Richard Bohringer invité sur le plateau de France 2 pour présenter son dernier livre "Quinze Rounds"

© France 2 / Culturebox

Richard Bohringer est l'invité du 20 Heures de France 2 ce dimanche 1er mai pour présenter son nouveau livre : "Quinze rounds". De l'enfance aux frasques de la jeunesse, des premiers rôles aux succès qui ont jalonné sa carrière, de la découverte de l'Afrique à la passion de l'écriture, l'écorché vif livre une autobiographie au rythme effréné.

Invité du 20 Heures de France 2, Richard Bohringer revient avec Laurent Delahousse sur son dernier livre intitulé "Quinze rounds".
Un récit autobiographique qui évoque son enfance, ses amours, sa vie de comédien, sa passion pour le Sénégal dont il est devenu citoyen en 2002 et la maladie qui l'a dévasté.  
Une vie faite de coups. Coups de foudre, coups de gueule, coups de côté. "Quinze rounds"comme dans le ring, mais aujourd'hui, le boxeur Richard Bohringer est debout. 

"J'ai eu beaucoup de soucis pour l'écrire parce que c'était directement lié à ma vie", confie-t-il. Et aujourd'hui quand on lui pose la question frontale sur son état de santé, il répond avec un sourire complice "Ca va.... ouais ! On va dire ça !" 
 

La vie à Quinze Rounds

A 74 ans, Richard Bohringer fait partie de notre paysage, avec ses rêves et ses espoirs. Touche-à-tout insatiable, le comédien, auteur de théâtre et de romans s'essaie même à la chanson avec trois albums sortis entre 1990 et 2002.  

Il débute en tant que comédien au théâtre, mais c'est au cinéma que le public découvre ce visage taillé à la serpe et cette voix rocailleuse en 1972 dans "L'Italien des roses".

Dans les années 80, les triomphes s'enchaînent : "Diva", "Une époque formidable..." ou encore "Le Grand chemin" pour lequel il décroche le César du meilleur acteur.

Bohringer : les mots et la famille

Abandonné dans son enfance, maltraité par ses camarades, élevé par sa grand-mère bienveillante, c'est grâce à cette mère de substitution que le petit garçon ira jusqu'au bout de son envie d'écrire. 

Mamie c'est une héroïne, elle a pris le truc en main et le jour où elle a vu que je ne serai jamais docteur ou avocat elle m'a dit 'tu veux écrire, alors il faut se lancer'

Richard Bohringer a toujours aimé écrire. En 1988, il publie "C'est beau une ville la nuit" et déclare sur le plateau d'Apostrophes : "c'est beau la famille". Père de quatre enfants, il entretient avec sa fille Romane une relation paternelle très forte.

En 1993, l'actrice des "Nuits Fauves" reçoit le César du meilleur espoir féminin. Sur scène, la jeune comédienne rend un hommage ému à son père assis dans la salle.

Depuis, ils ont joué ensemble dans l'adaptation au cinéma du roman "C'est beau une ville la nuit " en 2006 et sur les planches pour la pièce "J'avais un beau ballon rouge" en 2013.  

Romane et Richard Bohringer pour la pièce "J'avais un beau ballon rouge"

Romane et Richard Bohringer pour la pièce "J'avais un beau ballon rouge"

© PHOTOPQR/LE PARISIEN

"J'ai plus le temps pour la colère"

De Richard Bohringer, on retient aussi ses coups de gueule, ses prises de position, ses paroles de vérité, car le comédien est avant tout un homme engagé pour qui l'injustice est insupportable. Aujourd'hui sa colère est toujours présente mais il la garde sous silence. 

Il y a tellement de gens qui rament et qui galèrent et ça me fout en rogne

Quinze Rounds bohringer © Flammarion

"Quinze rounds" de Richard Bohringer

Extrait : "J'ai passé ma vie sur la route. Tout seul. Avec la blonde. Avec mes fils, avec la musique, avec mes filles. Des milliers et des milliers de kilomètres. Coureur de savanes, enjambeur d'océans. T'as trop couru, t'as le souffle court. Les hanches, ça va toujours. Même si elles servent plus à grand-chose, elles ont le tempo pour écrire. Voilà ce que je ramène. Quinze rounds. Celui qui clôt. Qui ferme le rideau."

Récit -Editions Flammarion -Sortie mercredi 11 mai 2016
304 pages / 17€