336 p. – 22,50 €

Afin de sauver son bétail affamé par l’hiver et de braver la misère qui menace son extravagante famille, Québec Bill Bonhomme, armé de son indéfectible optimisme et de sa folle exubérance, se lance aux premiers jours du printemps 1932 dans la plus rocambolesque, la plus hallucinante aventure de contrebande de whisky jamais narrée dans le Vermont… ou ailleurs. Son fils, Wild Bill, et son colossal beau-frère seront de l’escapade canadienne, qui les verra pagayer joyeusement le long des rives sauvages du lac Memphrémagog. Mais le mal rôde, légendaire, de l’autre côté de la frontière et le périple de nos hors-la-loi se transforme brutalement en une chasse à l’homme pleine de diableries et de mystères.

Le Carcajou est à leurs trousses, la cruauté s’invite, l’hilarité aussi, et Québec Bill Bonhomme, roman de l’aberration, de l’excentricité et de l’exception qui ne confirme aucune règle se déchaîne. Brice Matthieussent, le traducteur de cette délirante épopée familiale, pleine de diableries, d’humour et de mystères, compare astucieusement les exploits légendaires de nos héros aux facéties subversives des Pieds nickelés. Un roman déchainé, peuplé de figures pittoresques, qui devrait combler les amateurs de Jim Dodge.

Québec Bill Bonhomme - quebecbb158.jpg