Apparu aux États-Unis sur la côte est à la fin des années 1960, le mouvement punk a traversé l’Atlantique durant l’été 1976 pour s’épanouir à Londres et contaminer la France. Art, musique, mode, idées… ce mouvement radical qui se voulait une réaction à la mollesse hippie, essaima dans une quantité innombrable de fanzines et de prozines.
Leur qualité première est une prose libre et une inventivité sans limites, à base de collages, découpages et typographies artisanales. Aux États-Unis : Punk, le New York Rocker, Slash, Flip Side, Search & Destroy. Au Royaume-Uni : Sniffin'Glue, Ripped and Torn, Chainsaw, In the City. En France : Rock News, Un regard moderne, Façade… C'est cette histoire qui vous est racontée ici. Celle d'une révolution esthétique qui est entrée dans l’histoire de l’art du XXe siècle.

Punk press - 9782732448725.jpg