Goncourt des lycéens : les sept finalistes

Par @Culturebox
Mis à jour le 12/11/2015 à 22H23, publié le 12/11/2015 à 19H24
Tobie Nathan fait partie des finalistes du Goncourt des lycéens 2015, avec son roman "Ce pays qui te ressemble" (Stock)

Tobie Nathan fait partie des finalistes du Goncourt des lycéens 2015, avec son roman "Ce pays qui te ressemble" (Stock)

© Joël Saget / AFP

Les jeunes délégués de chaque région ont sélectionné jeudi les sept romans qui seront en finale du prix Goncourt des lycéens, qui sera décerné mardi prochain à Rennes.

Après deux mois de lecture des 14 romans en lice, choisis par l'Académie Goncourt, les 13 lycéens délégués ont délibéré à huis clos pour choisir les livres suivants :
 
Christine Angot, "Un amour impossible" (Flammarion)
Isabelle Autissier, "Soudain seuls" (Stock)
Olivier Bleys, " Discours d'un arbre sur la fragilité des hommes" (Albin Michel)
Alain Mabanckou, "Petit piment" (Seuil)
Tobie Nathan, "Ce pays qui te ressemble" (Stock)
Thomas B. Reverdy, "Il était une ville" (Flammarion)
Delphine de Vigan, "D'après une histoire vraie" (JC Lattès)
 
L'un des finalistes retenus par les lycéens, la romancière Delphine de Vigan, a été couronnée par le Renaudot la semaine dernière. Christine Angot, également dans la sélection des lycéens, a reçu le prix Décembre. Tobie Nathan  est le seul des quatre finalistes du Goncourt à avoir été retenu par les  lycéens.

Le prix sera décerné mardi prochain

Le 15e livre de la sélection Goncourt, "Boussole" (Actes Sud), était absent du choix des lycéens. Mathias Enard ayant déjà remporté le Goncourt des lycéens en 2010, il ne pouvait en effet être de nouveau en lice car le règlement du  Goncourt des lycéens interdit de désigner deux fois le même candidat.
 
Les 13 délégués régionaux représentant 53 lycées se retrouveront mardi prochain, 17 novembre, pour annoncer le lauréat du 28e Goncourt des lycéens depuis l'espace culturel Les Champs libres à Rennes.
 
En 2014, le Goncourt des lycéens, organisé par la Fnac et le ministère de l'Education nationale, avait été décerné à David Foenkinos pour "Charlotte" (Gallimard). Il s'est vendu à 425.000 exemplaires.