Elisabeth Roudinesco obtient le prix Décembre pour sa biographie de Freud

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/11/2014 à 14H49, publié le 06/11/2014 à 14H19
Elisabeth Roudinesco le 6 novembre 2014 © MIGUEL MEDINA / AFP

L'historienne et psychanalyste Elisabeth Roudinesco a reçu ce 6 novembre le prix Décembre pour sa biographie complète et révisée du père de la psychanalyse, "Sigmund Freud, en son temps et dans le nôtre", parue en septembre au Seuil.

La lauréate a été choisie au deuxième tour par sept voix contre cinq à "Et dans l'éternité je ne m'ennuierai pas" (Albin Michel), de Paul Veyne, récompensé lundi par le Femina de l'essai. Le jury du prix Décembre avait conservé seulement ces deux essais parmi ses finalistes, et aucun roman. C'est une année faste pour les éditions du Seuil, qui viennent déjà de décrocher le Goncourt et le Médicis.
Biographie de Freud par Roudinesco

© Seuil
Une nouvelle perspective sur Freud

Elisabeth Roudinesco, née le 10 septembre 1944, est mondialement connue et son oeuvre traduite en 25 langues. Elle est la première historienne française de la psychanalyse à avoir exploité de nombreuses archives de la Bibliothèque du Congrès, à Washington, en vue d'écrire une biographie de Freud offrant une nouvelle perspective sur la vie et l'oeuvre du célèbre fondateur de la  psychanalyse.

Depuis la biographie de Peter Gay, "Freud. Une vie", parue en 1991, aucune autre n'était parue. Qui était vraiment Freud? On le découvre, chez Elisabeth Roudinesco, dans son temps : la Vienne fin de siècle, la Belle Epoque, la fin de  l'Autriche-Hongrie, la guerre, les relations du maître viennois avec le pouvoir politique, la montée des extrêmes et de l'antisémitisme, le Nouveau Monde, l'Angleterre. Le voici dans sa famille, entouré de ses collections, de ses femmes, de ses enfants, de ses chiens, puis en proie au pessimisme face à la montée du nazisme, hésitant à partir en exil à Londres, où il finira sa vie.

Paradoxes

L'historienne insiste aussi sur les paradoxes de l'homme, à la fois Faust et Mephisto : juif athée et profondément antireligieux, héritier des Lumières mais passionné par l'irrationnel et les sciences occultes, conservateur en politique mais dynamiteur des normes de son temps, maître entouré de disciples avec lesquels il multiplie les relations conflictuelles. Bref, un savant et une personnalité complexe, inventeur d'une nouvelle voie d'exploration de l'intime. Par ailleurs, l'auteure dresse la liste des 126 patients principaux de Freud. Traitant de façon inédite plusieurs cas inconnus du grand public, elle montre aussi un Freud revisitant les mythologies gréco-latines et la littérature classique.

Directrice de recherches à l'Université de Paris-VII, Elisabeth Roudinesco est notamment l'auteure de "Histoire de la psychanalyse en France", "Jacques Lacan. Esquisse d'une vie, histoire d'un système de pensée" ou encore du  "Dictionnaire de la Psychanalyse", avec Michel Plon. Fin septembre, la justice a débouté en appel Judith Miller, l'une des filles du psychanalyste Jacques Lacan, qui poursuivait en diffamation Elisabeth  Roudinesco et Le Seuil pour le livre "Lacan, envers et contre tout". Elisabeth Roudinesco s'était par ailleurs violemment opposée, en 2010, à Michel  Onfray, auteur de l'ouvrage "Le Crépuscule d'une idole, l'affabulation freudienne" (Grasset), selon elle "un brûlot truffé d'erreurs et traversé de rumeurs".