Michel Cymes : tous ses remèdes contre "Les arnaques de la médecine"

Par @Culturebox
Mis à jour le 16/10/2016 à 16H16, publié le 14/10/2016 à 12H13
Médecin et présentateur d'émissions spécialisées, Michel Cymes est l'invité du Grand Soir 3 pour son ouvrage "Les arnaques de la médecine"

Médecin et présentateur d'émissions spécialisées, Michel Cymes est l'invité du Grand Soir 3 pour son ouvrage "Les arnaques de la médecine"

© France 3 / Culturebox

Michel Cymes sort ces jours-ci aux éditions du Chêne un ouvrage qui détaille "Les arnaques de la médecine". Le médecin préféré des français dresse un petit florilège des 50 impostures et erreurs médicales, croyances, gourous, potions magiques et autres duperies.

Invité sur le plateau du Grand Soir 3, Michel Cymes, médecin et présentateur du magazine de la santé sur France 5, présente son nouveau livre intitulé "Les arnaques de la médecines" paru aux éditions du Chêne. 

De Diane de Poitiers à Steve Jobs en passant par David Servan-Schreiber, il raconte 50 croyances qui perdurent parfois encore aujourd'hui. 
  • Les aliments anti-cancer : "Vous ne faites pas disparaître une tumeur avec des brocolis !"

Le médecin le plus connu de France évoque notamment le Dr David Servan-Schreiber qui s'est fait connaitre du grand public après la parution d'un livre qui donnait la liste des aliments anti-cancer. "La science est très clair aujourd'hui, si vous avez une alimentation équilibrée en mangeant beaucoup de fruits et légumes vous pouvez prévenir certains cancers avec d'autres éléments. Mais ça n'a jamais guéri".

  • Boire son urine : "Il n'y a pas besoin de faire médecine pour comprendre que ce n'est pas très logique"

​Autrefois on croyait qu'en buvant son urine on pouvait guérir. Michel Cymes revient sur l'histoire de cette pratique. Hippocrate (460 av. J.-C.) constate qu'en regardant des urines on peut diagnostiquer des maladies. Puis certains ont cru que boire un peu de ses propres urines chaque jour pouvait nous apporter quelque chose. "Et aujourd'hui avec le grand retour à la nature on revient à ces raisonnements anciens et débiles. Si l'organisme se débarrasse de déchets, ce n'est pas pour les reboire."

  • Les médecines douces : "Il faut faire attention à qui on s'adresse, une mauvaise manipulation peut créer un AVC " 

A côté de la médecine conventionnelle, beaucoup de pratiques alternatives se développent. Michel Cymes insiste sur le fait qu'il est important de consulter des praticiens diplômés. "Toute manipulation est un geste médical donc elle doit être faite par des gens compétents".

  • Les guérisseurs : "La médecine s'ouvre à tout même à ce qu'elle ne comprend pas"

Magnétiseurs, coupe-feu, guérisseurs, la médecine traditionnelle est parfois dépassée par des pratiques inexpliquées.  "A partir du moment où vous croyez en ce qu'on vous fait et que ça ne vous empêche pas d'aller voir la médecine, qu'on ne vous demande pas un fric fou, qu'on ne vous donne pas des potions magiques à prendre, allez-y ! Les médecins sont très ouverts avec ça, d'ailleurs ces médecines sont  rentrées à l'hôpital"

arnaques de la médecine.png © DR / Editions du Chêne

"Les arnaques de la Médecine" de Michel Cymes et Emma Strack, Éditions du Chêne, 288 p., 29,90 €.