Bernard Fripiat : "Il faut attaquer l'orthographe en rigolant"

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/03/2015 à 23H57, publié le 06/03/2015 à 09H55
Bernard Fripiat, un Belge passionné d'Histoire.

Bernard Fripiat, un Belge passionné d'Histoire.

© France 2

L’orthographe est sa passion. Historien, auteur et comédien, Bernard Fripiat vient de publier un petit guide à l’usage des cancres : « Au commencement était le verbe, ensuite vint l’orthographe ! » (Editions Vuibert). Ce coach en langue française y livre des anecdotes amusantes et des moyens mnémotechniques pour ne plus faire de fautes. Il était ce jeudi 5 mars l’invité des Cinq dernières minutes.

Saviez-vous qu’avant le milieu du XIXe siècle, l’orthographe était considérée comme une opinion ? Chacun pouvait écrire les mots selon sa propre fantaisie. Ainsi Voltaire dans ses livres les transformait-il souvent. Certaines de ses propositions comme « anglais » au lieu d’« anglois » sont depuis passées à la postérité. Ce n’est qu’en 1835 que l’Académie Française met de l’ordre dans tout cela en fixant l’orthographe correcte des mots. C’est l’une des nombreuses anecdotes dont regorge le livre de Bernard Fripiat.
 
L’orthographe en rigolant

Ce Belge amoureux de la langue française organise depuis une vingtaine d’années des stages d’orthographe à destination des adultes. « Il faut dédramatiser l’orthographe », assure-t’il, « en rigolant ça passe tout de suite mieux ! ».

Déjà auteur d’un manuel "L’orthographe, 99 trucs pour en rire et la retenir" (Gunten), Bernard Fripiat affectionne particulièrement ces astuces mnémotechniques qui permettent de retenir des règles parfois obscures. Par exemple, comment se souvenir que pantoufle ne prend qu’un "f" ? Parce que des pantoufles, on en a une et on passe son temps à chercher l’autre ! Un peu tiré par les cheveux, mais apparemment, ça marche !
 
"Au commencement était le verbe, puis vint l'orthographe" B Fripiat © DR
"Au commencement était le verbe, puis vint l’Orthographe !" de Bernard Fripiat est paru aux éditions Vuibert. 232 pages - 15 euros 90.