Pour son second roman, Lucien Suel vole au-dessus d'un nid de coucous

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 13H39, publié le 04/09/2009 à 13H45
Pour son second roman, Lucien Suel vole au-dessus d'un nid de coucous

Pour son second roman, Lucien Suel vole au-dessus d'un nid de coucous

© Culturebox

Lucien Suel publie "La patience de Mauricette" aux éditions de la Table Ronde, un livre sur l'univers de la psychiatrie. Il s'agit de son second roman après "Mort d'un jardinier" sorti en 2008.

Le secteur 59G18, c'est celui où sont accueillis les personnes souffrant de dépressions nerveuses et de troubles psychiatriques plus graves, comme la schizophrénie ou la démence, à l'établissement public de santé mentale d'Armentières. C'est ici que pendant toute une année, l'écrivain a pu humer l'ambiance, discuter avec les patients, assister aux séances avec les psychologues, et trouver la matière de son nouvel ouvrage. C'est un praticien hospitalier responsable de ce secteur, Christian Müller, qui a eu l'idée de proposer cette résidence artistique à  l'écrivain.
Selon ce médecin, si la peinture et la sculpture sont présentes de longue date dans l'univers des hôpitaux psychiatriques, l'écriture en restait curieusement absente. L'expérience semble avoir porté ses fruits, au point de redonner avec "la Patience de Mauricette" un visage humain à la médecine psychiatrie.