"Le sang des fauves" : une enquête de Marc La Mola, un ex de la BAC de Marseille

Par @Culturebox
Mis à jour le 02/10/2016 à 10H19, publié le 27/09/2016 à 17H56
L'ancien flic des quartiers nord de Marseille Marc La Mola sort "Le sang des Fauves" un polar glacial dans la cité phocéenne

L'ancien flic des quartiers nord de Marseille Marc La Mola sort "Le sang des Fauves" un polar glacial dans la cité phocéenne

© France 3 / Culturebox

En 20 ans de service dans la police et à la BAC de Marseille, l'ancien flic Marc La Mola a côtoyé les pires meurtriers et démêlé les histoires les plus sordides de la cité phocéenne. Il vient de publier son quatrième ouvrage : un roman policier intitulé "Le sang des fauves" aux éditions Sudarènes. L'intrigue se situe à Marseille, principalement, au Palais Longchamp.

Le quatrième ouvrage de Marc La Mola, "Le sang des fauves", plonge son héros dans les bas-fonds de Marseille. Son personnage principal, Randy Massolo est capitaine de police à la brigade criminelle de la Police Judiciaire. 

Solitaire tant dans son travail que dans sa vie personnelle il va avoir la charge d’une enquête le conduisant dans le quartier de son enfance, le parc Longchamp.

Là un meurtrier va abandonner successivement cinq têtes humaines posées auprès d’animaux de carton-pâte hantant les cages de l’ancien jardin zoologique, il va aussi laisser des indices.

Ancien flic à la BAC, Marc La Mola livre son regard sur la police qu'il a quittée. Un regard pessimiste et désabusé. 

Reportage : JM. Bertrand / X.Schuffenecker / V. Blanc 

Le berceau de la violence

Marc La Mola est un ancien flic de Marseille. Il a grandi dans les quartiers populaires de cette ville et a longtemps travaillé dans les quartiers nord. De la brigade anti-criminalité à la brigade de sûreté urbaine où il dirigea un groupe de voie publique il a servi l’état durant plus de vingt ans. 

Et durant toutes ces années de service il a croisé les pires meurtriers sévissant dans cette région, règlements de compte de cité, affaires de cœur et autres crimes de sang ont été son quotidien. C’est dans tout cela qu’il puise son inspiration. 

Déjà à l'époque quand j'étais ado ce n'était pas tendre mais aujourd'hui c'est le berceau de la violence 

marc la mola 2.png © France 3 / Culturebox
En 2013 Marc quitte la police. Il se consacre à l’écriture et publie trois ouvrages aux éditions Michalon : "Le sale boulot, confessions d’un flic à la dérive.",  "Un mauvais flic, lettre ouverte à Manuel Valls." et "Quand j’étais flic …" qui relate les années durant lesquelles il exerçait à la B.A.C.

Mon regard aujourd'hui sur la police oscille entre la résignation et la colère. Je vois mes anciens collègues dans des états psychologiques défaillants et qui souffrent au quotidien. C'est aussi de ça dont parle "Le sang des fauves"


L'ancien flic se consacre maintenant à l'enseignement d'écriture de scénarios à l’école supérieure de cinéma de Martigues (13) et écrit lui-même des scénarios.  
Le sang des fauves © Edition Sudarènes