Eliminé de la primaire, Vincent Peillon réapparaît en auteur de polar avec "Un Chinois à Paris"

Par @Culturebox
Publié le 03/02/2017 à 10H36
Vincent Peillon le 16 janvier 2017 pendant la campagne pour la primaire.

Vincent Peillon le 16 janvier 2017 pendant la campagne pour la primaire.

© JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP

Candidat malheureux à la primaire organisée par le PS, Vincent Peillon revient sur le devant de la scène... comme auteur de polar. "Un Chinois à Paris" (Stock), sera en librairie le 8 février.

La sortie de ce roman avait été annoncée par l'éditeur avant la candidature surprise de l'ancien ministre de l'éducation nationale du gouvernement Ayrault à la primaire socialiste. C'est la seconde fois que Viincent Peillon, 56 ans, agrégé et docteur en philosophie, auteur de nombreux ouvrages de philosophie et d'histoire, s'essaie à la fiction. 

Sur la piste des mafias chinoises

"Un Chinois à Paris" (Stock), publié mercredi prochain, entraîne le lecteur sur la piste des mafias chinoises opérant dans la capitale avant de bifurquer vers le roman d'espionnage sur fond de vente d'armes et de rétrocommissions. 
"Un Chinois à Paris" de Vincent Peillon (Stock) © Stock
L'enquête est mené par un certain Benoît Bloom, commissaire solitaire et désabusé, "bourré de vieux sentiments ridicules et emphatiques", esquisse d'un portrait en creux de l'auteur.

"Aurora", son premier roman publié en 2016, ressort en poche : un thriller qui décrit une opération secrète de l'Otan destinée à lutter contre l'alliance destructrice entre de grandes firmes européennes et des néoconservateurs américains.

Alerte résultats de la présidentielle 2017
M'alerter dès que les résultats seront publiés !