Comment un polar allemand a fait bondir le tourisme à Pont-Aven

Par @Culturebox
Mis à jour le 17/07/2014 à 12H26, publié le 17/07/2014 à 12H23
Pont-Aven

Pont-Aven

© GUIZIOU FRANCK / HEMIS.FR

A Pont-Aven en Bretagne, on croise de plus en plus de touristes allemands, et une des étapes de leurs flâneries, c'est la librairie. C'est un roman policier, gros succès en Allemagne, qui a attise leur curiosité.

L'histoire est amusante, et fut un temps mystérieuse. Voilà un polar qui paraît il y a quelques années en langue allemande, signé par un certain Jean-Luc Bannalec. L'engouement est immédiat outre-Rhin, et l'on cherche à connaître l'auteur, que l'on imagine français tant les détails sont réalistes. Seulement voilà, il n'existe pas, à l'époque, de version française. Le livre a été directement publié en langue allemande.
La couverture allemande du roman

La couverture allemande du roman

© DR


Le mystère s'épaissit, les plus grands journaux s'emparent de l'affaire, et l'on découvre le pot aux roses. L'écrivain est un célèbre éditeur, Jörg Bong, qui passe toutes ses vacances d'été en Bretagne. Le roman est traduit en quatre langues et s'écoule à un demi-million d'exemplaires. Récemment, le livre a fait l'objet d'une adaptation à la télévision. Et les aventures du commissaire Dupin continuent dans deux autres romans.

Le reportage de Bruno Gilbert et Gilbert Queffelec :


"Un été à Pont-Aven" la version française du roman, est éditée depuis 2014 aux Presse de la Cité
 

La couverture française du roman

La couverture française du roman

© DR