"93 Panthers" : Jilali Hamham conjugue violence et élégance du verbe

Par @Culturebox
Mis à jour le 07/03/2017 à 15H41, publié le 06/03/2017 à 10H02
A 33 ans, Jilali Hamham confirme son talent avec "93 Panthers", un nouveau roman haletant au coeur d'une France en proie à la violence.

A 33 ans, Jilali Hamham confirme son talent avec "93 Panthers", un nouveau roman haletant au coeur d'une France en proie à la violence.

© France 3 Culturebox

Cinq ans après la sortie de son premier roman, Jilali Hamham, jeune auteur angevin, revient avec un polar explosif, "93 Panthers" édité chez Rivages Noir. Il met en scène une Seine-Saint-Denis révoltée, une Vendée en proie aux extrémismes et une prise d’otage à Angers, ville natale de l’auteur. Le tout dans une langue qui rend hommage aux grands auteurs.

En 2012, Jilali Hamham publiait son premier roman "MachiAdam" chez Rivages/Noir, une des principales collections françaises de romans policiers. Une belle réussite pour ce jeune Angevin, alors âgé de 28 ans, très éloigné des cercles littéraires parisiens.

Jilali Hamham a grandi à Angers dans le quartier populaire de Verneau. Il se passionne très tôt pour la lecture et la littérature, passe son temps dans les bibliothèques. "Avant d’avoir sa carte d’électeur, il faut avoir sa carte de bibliothèque" répète t-il souvent.
 

"Quelqu’un d’illettré, c’est un otage qu’on donne au malheur".

Jilali Hamham

Jilali écrit son premier texte "La souffrance" en 2006 alors qu’il est étudiant en lettres étrangères appliquées à l’Université d’Angers. Un texte coup de gueule sur la colère qui couve dans les périphéries des grandes villes.
 

Coup de bluff, coup de maitre

Pour faire éditer son premier roman, il prend tous les risques, notamment celui de se faire passer pour un journaliste pour arriver à décrocher un entretien avec François Guérif, le directeur de Rivages/Noir, "un grizzly !" selon le jeune auteur, qui une fois devant son interlocuteur lui remet son manuscrit. Guérif le rappellera quinze jours plus tard et le premier roman de Jilali sera publié dans la foulée.

Le style et le ton du jeune auteur ont semble t-il surpris le directeur de collection. Car Jilali manie le verbe avec précision et "gourmandise". C’est en tout cas l’avis de Nicolas Auvinet , le responsable librairie Richer. Interrogé sur "93 Panthers", le nouveau roman du jeune Angevin, il évoque le talent avec lequel l’auteur "manie violence des faits et élégance du verbe". Et il suffit de lire l'interview qu'il a accordé à Libération en février dernier pour sentir que le jeune homme a quelques références historiques sous le coude...

Reportage : France 3 Pays de la Loire - O. Quentin / F. Grunchec / F. Thibert

L'histoire de 93 Panthers

Suite à un coup d'éclat sanglant sur les Champs-Elysées, le groupe terroriste des 93 Panthers déclare l'indépendance de la Seine-Saint-Denis. Après un moment de flottement, les services secrets français passent à la contre-offensive... Un roman qui aborde des thématiques qui se sont, depuis, invitées au premier plan de l'actualité et seront débattues lors de la campagne présidentielle au printemps 2017 : terrorisme, climat de guerre civile, manipulation de la religion par des gangsters, manipulation de l'opinion, montée de l'extrême-droite (source Rivages Noir).

"93 Panthers"
de Jilali Hamham
Editions Rivages/ Noir
300 pages 
20€