" J'aimais éperdument la comtesse de ... ; j'avais vingt ans, et j'étais ingénu ; elle me trompa, je me fâchai, elle me quitta. J'étais ingénu, je la regrettai ; j'avais vingt ans, elle me pardonna : et comme j'avais vingt ans, que l'étais ingénu, toujours trompé, mais plus quitté, je me croyais l'amant le mieux aimé, partant le plus heureux des hommes. "
Ainsi en va-t-il de l'amour et de ses machinations qui réjouissent et comblent leur victime, pas même dupe...
Point de lendemain
Mettre en avant le livre: