Biographie

Arthur Rimbaud naît à Charleville-Mézières le 20 octobre 1854 et meurt en 1891. Très brillant élève, il commence, à écrire en 1870 à peine entré au Collège. Georges Izambard, son professeur de rhétorique lui fait découvrir Rabelais, Victor Hugo et Théodore de Banville. Fin août 1970, Rimbaud quitte sa province pour Paris (alors que la France et la Prusse sont entrées en guerre) où il rencontre en 1871 Verlaine. Il participe aux réunions parisiennes du « Cercle Zutique ». Verlaine et Rimbaud, qui vivent une passion dévastatrice, s’installent à Londres, où les ruptures et les querelles se font plus denses chaque jour. Tiraillé par la jalousie, et la culpabilité, Verlaine tire sur Rimbaud et le blesse. Rimbaud quitte alors Londres et Verlaine pour aller s’installer en Belgique où il termine la rédaction d’Une saison en enfer. En 1873, il rentre en Belgique où il finit l’écriture d’Une saison en enfer, s’ensuivent de longues années de voyages, Allemane, Suisse, Autriche. En 1880, il navigue jusqu’au canal de Suez et ce sera l’orient : le Yémen, l’Ethiopie, Djibouti. Il exerce diverses fonctions dans le commerce, dont le trafic d’armes, et écrit longuement sur ses rencontres, et ses découvertes. En 1891, il meurt à l’âge de 37 ans, des suites d’une gangrène. Son corps est rapatrié à Charleville.

 

Editions

- Œuvres complètes, Bibliothèque de la Pléiade, Gallimard, 1972

- Nombreuses éditions de poches : Folio / Gallimard, GF-Flammarion, Livre de Poche

- Versions numériques : ePub Flammarion, février 2013

 

 

Adaptations

 

Cinéma

- Film de Nelo Risi, 1971, avec Terence Stamp et Jean-Claude Brialy - Court métrage documentaire « Rimbaud, l'éternité retrouvée » d'Olivier Esmein, récitant Claude Nougaro

- « Arthur Rimbaud, une biographie » de Richard Dindo, 1991.

- « Rimbaud Verlaine » d'Agnieszka Holland, avec Leonardo DiCaprio et David Thewlis,

- « Quoi ? L'éternité », documentaire d'Étienne Faure, commenté par Jean-Claude Brialy, Jocelyn Quivrin, 2004

 

Télévision

- « L'Homme aux semelles de vent de Marc Rivière », avec Laurent Malet, diffusé le 27 novembre sur France 2 (DVD, LCJ Éditions, 2008).

- « Athar, sur les traces de Rimbaud en Éthiopie-Djibouti-Yémen » de Jean-Philippe Perrot, (DVD, Aptly, 2008).

- Documentaire « Arthur Rimbaud : Habiter la terre en poète », coll. « Présence de la littérature », 2006

 

Radio

- France Culture, à l’occasion de l’édition en Pléiade : http://www.franceculture.fr/emission-spéciale-arthur-rimbaud-2009-05-04.html

- Le poème « Roman » (1870), connu pour son premier vers « On n’est pas sérieux quand on a dix-sept ans », lu par Félicien Juttner : http://www.franceculture.fr/emission-poeme-du-jour-avec-la-comedie-francaise-arthur-rimbaud-cahiers-de-douai-2012-01-31

 

Iconographie

Portraits de Rimbaud par ses contemporains Jean-Louis Forain, crayon, encre de Chine et lavis sur papier « Face à Rimbaud » paru en 2006 aux éditions Phébus, à l’exception du lavis de Forain qui n’était pas encore connu.

 

Analyse, découverte

- Un musée est consacré à Arthur Rimbaud à Charleville http://musees-de-france-champagne-ardenne.culture.fr/musee1_rimbaud.html

- « Aux limites de la fiction : Rimbaud et l’objet de l’incrédulité », analyse proposée par le professeur Pierre Campion : http://www.fabula.org/effet/interventions/3.php

- La figure d'Arthur Rimbaud est comptée parmi les premiers Poètes maudits (1884), de Verlaine

 

Anecdotes

- De très nombreuses allusions sont faites à Rimbaud dans Pierrot le fou de Jean-Luc Godard (1965)

- Les poésies de Rimbaud ont été à maintes fois reprises par des chanteurs tels que Léo Ferré, Patti Smith, Jean-Louis Aubert, Robert Charlebois.

Poésies complètes 2x3 Acheter le livre sur Fnac.com