Printemps des poètes : hommage à Stéphane Hessel et à son insurrection pacifique

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/03/2015 à 11H49, publié le 10/03/2015 à 10H53
Stéphane Hessel lors d'une conférence en 2012 à Paris.

Stéphane Hessel lors d'une conférence en 2012 à Paris.

© Patrick Kovarik / AFP

Un vent d’insurrection souffle sur la 17e édition du Printemps des Poètes. C’est donc tout naturellement que la Coordination culturelle de la Région dunkerquoise a décidé d’organiser une soirée dédiée à Stéphane Hessel. Cet éternel indigné était en effet un grand amoureux de la poésie.

Reportage : M-N.Grimaldi / F.Giltay / M.Graff
"La poésie était pour lui un ailleurs qui lui a permis de s’abstraire de la réalité, y compris lors de son passage entre les mains de la Gestapo". Michel Hessel se souvient avec tendresse et respect de son père Stéphane, décédé il y a tout juste deux ans. L’auteur du best-seller planétaire "Indignez-vous !" (4 millions d’exemplaires vendus dans une centaine de pays) était un passionné de poésie à laquelle il a consacré un ouvrage en 2006 ("Ô ma mémoire : la poésie, ma nécessité", Le Seuil). 

Un amour infini pour la poésie 
De son enfance passée en Allemagne, il avait conservé une prédilection pour les poètes germaniques. "Il passait des heures à nous lire de la poésie en allemand. Enfants, cela a été pour nous source d’un grand ennui", s’amuse Michel Hessel.

Ce médecin psychiatre, benjamin des trois enfants de Stéphane Hessel se qualifie lui-même de "poète du dimanche". Aussi lorsque la Coordination culturelle de la Région dunkerquoise lui a proposé d’organiser une soirée en hommage à son père dans le cadre du Printemps des poètes, il n’a pas hésité.
"Indignez-vous !" (Indigène éditions, 2010) un best-seller planétaire.

"Indignez-vous !" (Indigène éditions, 2010) un best-seller planétaire.

© France 3
Pas plus que l’écrivain Gilles Vanderpooten, co-auteur avec Stéphane Hessel d’ "Engagez-vous !" (2011, éditions de l’Aube), pour qui cet hommage était une évidence.

"Stéphane utilisait souvent le terme d’insurrection pacifique". Et de l’insurrection pacifique à l’insurrection poétique il n’y a qu’un pas, que le Printemps des Poètes a choisi cette année de franchir. 

Le Printemps des Poètes, ce sont des centaines de manifestations partout en France jusqu'au 22 mars.