Arthur Rimbaud : sept dessins exceptionnels du poète bientôt aux enchères

Par @Nijikid Journaliste, responsable de la rubrique Rock-Electro-Rap de Culturebox
Mis à jour le 08/02/2017 à 20H08, publié le 30/01/2017 à 18H46
Arthur Rimbaud et  "La balançoire", l'un de ses dessins autographes de collégien en vente chez Sotheby's.

Arthur Rimbaud et  "La balançoire", l'un de ses dessins autographes de collégien en vente chez Sotheby's.

© Archives Zephyr / AFP pour la photo - Sotheby's pour le dessin

Ce sont les premiers dessins connus de "L'homme aux semelles de vent". Arthur Rimbaud était encore enfant lorsqu'il traça à la plume ces sept dessins à l'encre noire. On pense à de la bande dessinée. Estimés entre 100.000 et 150.000 euros, ils seront mis aux enchères le 8 février chez Sotheby's à Paris.

Les dessins du collégien Arthur Rimbaud rappellent la bande dessinée

En 1865, lorsqu'il traça cet ensemble de dessins baptisé "Plaisirs du jeune âge", Arthur Rimbaud était âgé de 10 ans et demi. Il dessina ces deux pages sur un cahier de brouillons alors qu'il était en classe de sixième. Non seulement ce sont les premiers dessins connus du poète mais il s'agit selon Sotheby's des seuls dessins attribués avec certitude à ce génie précoce.

Proches de la bande dessinée, ces saynètes tracées à la plume reflètent l'univers d'un jeune poète déjà "mature et critique visà-vis du monde qui l'entoure". Les personnages s'expriment dans des phylactères (les fameuses "bulles" de la BD). "Ils reflètent la vie d'un enfant de son âge : jeux imitant la vie des adultes (le baptême de la poupée), glissades en traîneau, jeux de navigation, balançoire ou jardinage", relève le catalogue de la maison d'enchères. 

Le carnet dans lequel figuraient les dessins a appartenu au bibliophile (et parfumeur) Jacques Guérin, puis il a été cédé au Musée bibliothèque Arthur Rimbaud de Charleville-Mézières, où est né le poète.  Mais ces sept dessins étaient encore en mains privées.
 

Ce dessin titré "L'agriculture" recelerait peut-être le premier autoportrait d'Arthur Rimbaud.

Ce dessin titré "L'agriculture" recelerait peut-être le premier autoportrait d'Arthur Rimbaud.

© Sotheby's

Peut-être le premier autoportrait du poète

Sur le premier dessin autographe, baptisé "Le traîneau", un jeune garçon traîne une fillette sur une luge. "Vive la reine du Nord", crie la fillette. "Nous allons naufrager", lui répond le garçon. Selon Sotheby's, il s'agit d'une parodie d'une légende nordique. Sur le second, qui met en scène à nouveau une enfant et un adolescent, il s'agit d'une parodie de l'accent ardennais - "Che tumbe", dit-elle et il lui recommande "tin toi d'un min". Sur le troisième dessin, un simulacre de messe laisse déjà entrevoir l'anticléricalisme du poète.

Le dessin intitulé "L'agriculture", dans lequel évoluent deux collégiens en uniforme et deux fillettes, recèlerait peut-être selon Sotheby's "le premier autoportrait" de l'astre noir de la poésie. Il pourrait en effet s'agir des quatre enfants Rimbaud, soit Arthur avec son frère Frédéric et leurs deux petites sœurs, Vitalie la cadette et Isabelle l'aînée.

Le cinquième dessin est le plus étonnant de tous. Baptisé "Le siège", il montre quatre personnages lançant des projectiles (assiettes ou pommes de terre, les spécialistes n'ont pas tranché) sur les passants depuis le premier étage d'une maison. "Faudra s'plainde de ça", tempête une des victimes coiffée d'un chapeau haut de forme.

Vient ensuite "Navigation", qui montre deux enfants couchés dans une barque levant les bras en signe de détresse, l'un criant "au secours". Si le dessin s'inspire clairement des jeux de Rimbaud au bord de la Meuse qui longe le collège de Charleville, certains ont vu dans cette embarcation une préfiguration du "Bateau ivre". Le dernier dessin, sans titre et de facture différente que les autres, montre une femme assise par terre, la main sur le front, tandis qu'au premier plan un individu semble prendre le large à pas de loup.
Le dessin autographe d'Arthur Rimbaud intitulé "Le Siège".

Le dessin autographe d'Arthur Rimbaud intitulé "Le Siège".

© Sotheby's

Une autre pièce en vente : le poème manuscrit "La rivière de Cassis" 

Outre cette "bande dessinée rimbaldienne", une autre pièce phare figurera dans la vente du 8 février : le manuscrit du poème "La rivière de Cassis". Ce poème est celui que Rimbaud copia pour Verlaine à l'été 1872, un an avant le fameux "drame de Bruxelles" durant lequel son amant Verlaine, ivre, lui tira dessus, le blessant au poignet.

"Très modernes, les poèmes de cette période sont parmi les derniers vers de Rimbaud." Le manuscrit mis aux enchères est celui que possédait Verlaine. Il est estimé entre 200.000 et 300.000 euros. 

Vente Livres et Manuscrits chez Sotheby's à Paris le 8 février 2017