Philippe Torreton lit des textes de collégiens sur la guerre

Par @Culturebox
Mis à jour le 20/05/2015 à 14H59, publié le 20/05/2015 à 14H52
Philippe Torreton lors de son passage dans le Nord en 2011

Philippe Torreton lors de son passage dans le Nord en 2011

© PHOTOPQR/VOIX DU NORD

Pendant six mois les élèves de cinq écoles de Pont-Audemer ont écrit avec une auteure de la région des textes liés à la première guerre mondiale. Une démarche de sensibilisation à la culture et à la lecture essentielle pour Philippe Torreton. Touché par cette initiative, le comédien normand a offert une lecture exceptionnelle des textes au collège Marie Curie de la ville.

Depuis le mois de décembre, les élèves des écoles et du collège Marie Curie de Pont-Audemer dans l'Eure effectuent avec l'écrivaine Odile Lotz un travail collectif de recherche et d'écriture autour de la commémoration du centenaire de la Première Guerre mondiale.

Pour honorer la restitution du travail de recherche, le comédien Philippe Torreton, originaire de Normandie, a offert son talent et sa voix en lisant les textes des enfants.

Reportage : Frederic Lafond, Eric Lombaert et Christophe Charbonnier 

La culture est une valeur ajoutée à l'être humain 

Sensibiliser les enfants à la lecture, à l'écriture, à l'art et la culture c'est selon le comédien Philippe Torreton la base de l'éducation. "Je soutiens toutes les initiatives qui tendent des perches aux mômes, le coeur de la mission de l'éducation est là. La culture c'est une valeur ajoutée à l'être humain" assure-t-il.

Travailler sur la mémoire transgénérationnelle

Pour effectuer ce travail de recherche et d'écriture, les écoles et collège de la ville ont contacté Odile Foltz, auteure de “Hommes et Femmes dans la guerre – Pont-Audemer 1914-1918″. Les enfants ont participé à des ateliers avec l'écrivaine qui a fait tout un travail de recherche sur le vocabulaire de ces années de guerre : "Le propos initial était de travailler sur la mémoire et la transmission et intergénérationnelle par l'écrit et la lecture". Avec ces ateliers de création les élèves on pu intégrer un pan de l'Histoire d'une autre façon que dans un cours classique.
 

Etoffer son vocabulaire

Ecrire et raconter sans se répéter, trouver les mots justes pour exprimer les émotions, éviter un style trop lourd, Odile Foltz s'est entourée de conteurs retraités pour "gonfler le vocabulaire des enfants, créer des images et produire des textes plus riches".
Il s'agissait aussi d'obtenir l'adhésion des élèves et de conserver la motivation. Pari réussi. 
"Ca nous a permis de découvrir autre chose, on a beaucoup réfléchi et on a découvert des choses que l'on ne connaissait pas forcément" raconte Eva collégienne de 3e. 

Les textes des élèves seront ensuite collés sur les murs de la ville, pour ne pas oublier. 

Le livre d'Odile Foltz "Hommes et femmes dans la guerre, Pont-Audemer, 1914-1918…"

Editions Points de vue, 335 pages.14€50