"Où j'ai laissé mon âme" de Jérôme Ferrari

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 13H39, publié le 07/09/2010 à 15H52
"Où j'ai laissé mon âme" de Jérôme Ferrari

"Où j'ai laissé mon âme" de Jérôme Ferrari

© Culturebox

Entretien d'Olivier Barrot avec Jérôme Ferrari pour son livre "Où j'ai laissé mon âme".

Anciens prisonniers d'Indochine, Horace Andreani et André Degorce se retrouvent en mars 1957 à Alger en pleine guerre. Ils sont chargés de neutraliser Tahar, le chef de la résistance algérienne. Pour accomplir cette mission, les deux frères d'armes enchaînent les arrestations arbitraires et pratiquent systématiquement la torture. Alors que le lieutenant Andreani assumera sans complexe ni scrupule cette guerre et la manière dont elle est menée, le capitaine Degorce, lui, sera rongé par ses tourments moraux. Ce dernier sera même irrésistiblement attiré par la sérénité de son prisonnier Tahar. Sans aucun manichéisme, le roman de Jérôme Ferrari soulève une profonde réflexion sur la culpabilité, la dignité humaine, la compassion et l'honneur.
160 pages, 17 euros

La sélection pour le Prix Roman France Télévisions 2010.:
La fille de son père, Anne Berest (Seuil)
On ne peut plus dormir tranquille quand on a une fois ouvert les yeux, Robert Bober (P.O.L)
L'insomnie des étoiles, Marc Dugain (Gallimard)
Nagasaki, Eric Faye (Stock)
Où j'ai laissé mon âme, Jérôme Ferrari (Actes Sud)
Le livre du fils, Claude Louis-Combet (José Corti)


Retrouvez le blog de la rédaction et plus encore sur le site 1 livre 1 jour

A voir aussi sur Culturebox :
Toutes les vidéos Littérature