93 p. - 19,50 €

Plonk et Replonk revisitent dans cet album, selon un principe qui est leur marque de fabrique, deux grandes thématiques de la carte postale ancienne : Les Merveilles du monde, lieux et monuments incroyables et les Petites métiers d’ici et d’ailleurs. Toujours en quête de pittoresque, leurs divagations attribuées à la découverte des lieux inattendusde la planète donne une géographie plus qu’absurde et hilarante. Ainsi l’arc de Triomphe se voit affublé les jours de grand vent d’une porte en bois qui semble avoir été récupérée d’un château fort pour éviter les courants d’air au soldat inconnu. Du côté helvète, on peu découvrir le musée de la neige, en neige qui fond au printemps. Ou sur des terres lointaines, une gare qui semble n’être reliée à aucune voie mais construite dangereusement au bord d’un précipice. On y découvre (enfin) les sources d’eau chaude et surprise elles sont alimentées par un radiateur géant ! Le tunnel surla Manche était déjà une grande réalisation franco-anglaise. Ou encore vous rêverez sûrement de découvrir Machenouille-les-Bains : paradis des bains de pied ! À côté de ces élucubrations, les pyramides d’Égypte, le Mont Saint-Michel ou la Grande muraille de Chine font pâles figures. Dans un autre registre, les deux compères de la Chaux-de-Fonds complètent leurs séries des métiers d’antan : certaines de leur images sont devenues des classiques comme « la berceuse de marmotte » ou « le livreur d’atomes ». Aujourd’hui sur le sujet, les deux artistes perfectionnent leur art de faussaires en images anciennes en recréant des fausses plaques de verre plus vraies que nature pour nous faire découvrir par exemple « le caleur de table ». Déjà des chefs-d’œuvre ! On croyait Dada mort : il est ressuscité. On pensait l’humour loufoque et farfelu incarné par les Monty Python une exclusivité anglo-saxonne, ce n’est plus vrai, il est brillamment réincarné sur les monts jurassiens. Monuments durables & métiers éphémères
Mettre en avant le livre: