La poursuite de la redécouverte d'un auteur majeur de la littérature italienne. La rencontre de deux hommes, séparés par une frontière infranchissable, cette barrière mentale entre le Nord et le Sud, entre la richesse culturelle et la pauvreté intellectuelle. Un roman magistral, une magnifique réflexion sur le courage de vivre, et de mourir, servie par un duo de personnages unis dans leur combat contre le mal qui ronge une Italie décadente.Turin, années 1970. La vie de Carlo Botero, instituteur à la retraite, s'égraine tranquillement, avec la régularité d'une partition parcheminée : tous les jours, ce réveil difficile, et solitaire, ces discussions absconses avec Staline, son chat, et la lecture du journal, cette porte ouverte sur un monde qu'il ne comprend plus. Et puis un jour, sa fille unique, Stella, vient rompre cet ordre immuable. L'Héritière, comme il la surnomme, a un service à lui demander : la débarrasser de Pepito, son mari calabrais, coiffeur sans compétence, et grand dilapidateur de fortune. Botero, déçu par la vie, par sa fille, et par la ville dans laquelle il déambule, décide d'accepter cette tâche et se lance à la recherche de Pepito dans les quartiers sombres de Turin. Attaqué un soir par un barman, Botero trouve de l'aide auprès de Raffaele Cardoso. L'homme, également retraité, vient de Calabre pour réaliser une promesse faite à sa défunte femme : libérer leur fille de la drogue et de la prostitution. Naît alors une rude et curieuse amitié entre ces deux hommes que tout sépare. Ensemble, le rustre calabrais et l'instituteur turinois entreprennent un périple bouleversant, fait d'ombre et de lumière, un combat contre le mal qui représente, pour les deux hommes, un véritable élan de survie.

Mon frère italien 2x3 Acheter le livre sur Fnac.com Lire un extrait sur le site de l'éditeur