Marcel Pagnol : 120 ans après, un héritage bien vivant

Par @Culturebox
Mis à jour le 11/05/2015 à 11H27, publié le 11/05/2015 à 11H17
Le buste de Marcel Pagnol devant sa maison natale d'Aubagne, inauguré le 28 février 2015.

Le buste de Marcel Pagnol devant sa maison natale d'Aubagne, inauguré le 28 février 2015.

© Photopqr/Nice-Matin/P.Blanchard

On célèbre cette année les 120 ans de la naissance de Marcel Pagnol né à Aubagne près de Marseille, le 28 février 1895. Un anniversaire qui est aussi l’occasion de se pencher sur l’oeuvre de l’artiste qui a laissé en héritage des dizaines de romans, pièces et films.

Reportage : A.Bouleis / F.Mazoyer / Y.Relat / B.Jourdan / P.Dumail / A.Husser / H.Henriol
« Tu me fends le cœur ! ». Cette réplique extraite de la pièce de théâtre « Marius » (1929) est devenue culte. Immortalisée à l’écran par l’inénarrable Raimu, elle a fait rire des générations de Français. Des dialogues ciselés, cet accent du Sud qui résonne du chant des cigales : ce sont les ingrédients qui ont fait le succès de Marcel Pagnol.

Et quel succès ! Ses « Souvenir d’enfance » (« La Gloire de mon père » - 1957, « Le château de ma mère » - 1957, « Le temps des secrets » - 1960 et « Le temps des amours » - 1977 ) ont été vendus à plus de 20 millions d’exemplaires à travers le monde. La quadrilogie est devenue un classique étudié à l’école et transmis de génération en génération.


Une oeuvre ensoleillée 

Car, qui n’aurait pas rêvé de grandir dans ces collines et de passer ses étés au pied du Garlaban à chasser la bartavelle ? C’est cette Provence de carte postale qui continue à séduire les lecteurs. Une apparente légèreté qui cache une grande profondeur des personnages. De la mère incroyablement sensible du petit Marcel, au père blessé qu’est César, en passant par la souffrance d’un boulanger trompé par sa femme : Marcel Pagnol décrivait comme personne les joies et les peines de l’âme humaine. Il y ajoutait simplement un peu plus de soleil, celui de sa Provence natale.
Randonnée théâtrale dans les collines d'Allauch (Bouches-du-Rhône).

Randonnée théâtrale dans les collines d'Allauch (Bouches-du-Rhône).

© Photopqr/La Provence/Coulot
 Pour vous lancer sur les traces de Marcel dans les collines provençales, des randonnées théâtrales sont organisées jusqu’au 31 mai.