440 p. - 19,90 €

Une grande aventure entre la France et l’Amérique, alors que pointe la Révolution…
1789. tandis que les rues de Paris grondent des premiers élans révolutionnaires, Augustin Moncellier brûle de douleur et de rage. Son père a été arrêté pour un crime qu’il n’a pas commis et condamné au bagne.
Poussé par la volonté de le libérer, par son désir d’aventure et par l’ envie d’oublier un amour impossible, Augustin part vers l’océan. Il trouve un embarquement et quitte enfin les rivages de son ancienne vie. La découverte de la mer est une révélation…
Fait prisonnier, vendu comme esclave sur les rives de la Floride, il se confronte à l’injustice des hommes, mais découvre aussi l’amour partagé et l’amitié indéfectible.
Dans les temps tourmentés des dernières années du siècle, Augustin devra affronter bien des épreuves et des tempêtes avant de rentrer enfin en France, acclamé comme un héros par la Convention. La société a changé, des positions se sont créées quand d’autres se sont effondrées. Les amours autrefois impossibles ne le sont plus. Mais les tempêtes politiques sont souvent aussi dangereuses que les coups de mer, et le destin se joue des humains… Les vents de la liberté
Mettre en avant le livre: