Dans ce nouveau recueil Alain Duault renouvelle la texture de ses textes, leur métrique. Sa forme quasiment architecturale – ou musicale – fait solidement et élégamment tenir ensemble les diverses parties de son tout.

Sept en est le chiffre clé : 7 hymnes, 7 commandements, 7 villes, 7 plaies, 7 visages, 7 saisons et 7 controverses. Cette diversité d’angles d’attaque lui permet de mettre en valeur son lyrisme, comme toujours un lyrisme abondant, bousculé, maîtrisé toutefois par un sens rare du rythme et de la couleur, de la plastique des mots.

Les sept prénoms du vent 2x3 Acheter le livre sur Fnac.com Lire un extrait du livre